Moustique tigre

Texte accroche
Le moustique tigre a élu domicile à Echirolles. Toutes les infos pour limiter ses nuisances.
Paragraphs
Image
Image
sensibilisation moustique
Texte

Pour maîtriser la prolifération du moustique tigre et les nuisances qu’elle engendre, la Ville a saisi le Conseil départemental afin qu'il l'intègre dans la zone de démoustication, et a simultanément engagé les services de l'Entente interdépartementale de démoustication (EID), qui sera l'opérateur compétent pour mener une politique de lutte technique et préventive en fonction des nuisances générées par le moustique.

Signaler la présence du moustique ou faire une demande d'intervention à domicile.

Comment lutter ?

Traiter les gîtes à moustiques, comme le font les agent-es de l’EID, c’est bien, éviter la prolifération des larves, c’est mieux ! Pour ce faire, il suffit les priver d’eau, pour les priver de lieu de ponte. Il faut bâcher, ranger, vider, curer, jeter régulièrement les récipients pouvant servir de site de nidification.
Des gestes simples, qui permettent de réduire la nuisance et de lutter contre l’installation du moustique tigre, d’autant que son rayon d’action n’est que 200 mètres autour de son “lieu de naissance”. Une autre bonne raison pour agir...

Plus d'infos : site de l'EIRAD

Titre
La liste des bons gestes !
Fichier
Image
Image
Affiche générique moustique tigre
Texte

Qu’est-ce qu’un moustique tigre ?

C’est un petit moustique, 5 à 10 millimètres, avec des taches blanches sur le corps et les pattes, une ligne blanche sur le dos et la tête. Venu d’Asie du Sud-Est, il est apparu dans les Alpes-Maritimes en 2004, avant de coloniser le pourtour méditerranéen et de remonter la Vallée du Rhône. En 2015, il était présent dans 30 départements, 6 en Auvergne-Rhône-Alpes.

Qui pique ?

La femelle, après accouplement, pour apporter les protéines nécessaires à la maturation des œufs. Elle peut en pondre jusqu’à 150, plusieurs fois au cours de sa vie. Elle est particulièrement active en extérieur, en début et fin de journée, et peut être porteuse de maladies – dengue, chikungunya, Zika – lorsqu’elle a piqué une personne déjà infectée.

Où pond-elle ?

80 % des œufs se trouvent à proximité des habitations dans des récipients pouvant contenir de l’eau : gouttières, rigoles et regards, fosses et récupérateurs, bassins, pneus, bidons et boites de conserve, coupelles de pots de fleurs, gamelles pour animaux, pieds de parasols, brouettes et arrosoirs, jouets… Alors, qui de mieux placé que nous pour agir préventivement ?

Titre
Les bons gestes en vidéo
Vidéo