Echirolles, ville attractive

Texte accroche
Une ville qui va de l'avant, équipée et ancrée dans la modernité, porteuse de projets innovants dans une métropole en mouvement, c'est l'ambition qu'affiche Echirolles.
Paragraphs

Une diversité des ressources urbaines

Deuxième bassin économique de l'Isère, Échirolles compte 36143 habitant-es. Elle est dotée d'un centre-ville reconnu, équipé – avec un multiplexe de cinéma, des commerces de proximité et restaurants, compte douze zones d'activité et d'un pôle santé public/privé d'excellence. Des entreprises importantes telles que Caterpillar, ATOS-Bull et ALES sont implantées sur son territoire.

Echirolles compte de nombreux commerces, équipements de loisirs, structures de formation, services à toutes échelles : commerces de proximité, hôpital, clinique, université, bowling, multiplexe cinéma, salle de spectacle et de congrès... Deux grandes zones commerciales, Grand-Place dont la requalification est prévue et Comboire, et de nombreuses PME et PMI, font d'Échirolles une ville qui mêle harmonieusement grande distribution, diversité du tissu commercial et commerces de proximité. Le pôle gare contribue à la qualité des mobilités d'une ville bien desservie par le tram.

Des projets vecteurs d'attractivité

Plusieurs projets importants devraient contribuer à une attractivité encore renforcée de la commune  au sein de la métropole : le devenir du site Atos-Bull, hautes technologies de pointe, qui va se développer progressivement sur un parc tertiaire de 3ème génération (un millier d'emploi potentiel), le site Artelia, aux Granges Sud, présente un potentiel de 30 000 m2 d'activités ou le Rayon vert dans le projet Navis, à Ouest, avec 350 emplois à la clé.

Le renouvellement urbain des Villeneuve Echirolles-Grenoble porte des enjeux majeurs en termes d'habitat ou de commerces de proximité, à l'instar du Village Sud.

Enfin, le réaménagement du Rondeau générera, avec l'aménagement de l'A480, 380 millions d'euros d'investissement dans l'agglomération. Ce projet permettra la mutation progressive de la rocade en boulevard urbain.

Une ville très distinguée

Au fil des ans, Echirolles a reçu de très nombreux trophées, distinctions ou récompenses, dans des domaines très divers : transports, déplacement, énergie, démocratie locale, aménagement urbain.

Le renouvellement du label Agenda 21 France, le 3e ruban du développement durable (2012-2014) ou celui des villes pour un internet citoyen (5@) témoignent de l'attention portée par la commune à l'innovation et à la modernité.

Prix et labels

  • Cap Com 2019 : Prix de la conception graphique et prix des étudiants pour la nouvelle formule du Cité Échirolles
  • Trophées de l’aménagement urbain pour la place des Cinq-Fontaines ;
  • Prix Territoria pour sa démarche de participation des habitant-es ;
  • Nombreux prix et labels en matière de développement durable dont le grand Prix Territoria pour la formation des agent-es au développement durable
  • La labellisation Cit'ergie renouvelée en 2016;
  • Label Marianne (2013) attribué aux agent-es du service affaires générales : 19 engagements autour de 5 objectifs : accueil, courtoisie, informations claires, délais garantis, horaires adaptés, écoute permanente...
  • Trophée de l’accessibilité ;
  • Une deuxieme fleur (label national – 2015) consacrant le travail des agent-es des espaces verts et plus largement celles et ceux qui interviennent sur l’espace public. La Ville a également obtenu le prix spécial du fleurissement au service du lien social.

Echirolles, en quelques chiffres clés

  • 3e ville de l’Isère
  • 2e commune économique de l’Isère
  • 36 143 habitant-es
  • 18 500 emplois publics et privés
  • 1 250 entreprises et entités commerciales
  • 4 grands quartiers : Ouest ; Ville Neuve ; Est ; Centre
  • 12 zones d’activités
  • 400 commerces et services
  • 19 % du territoire communal composé d’espaces verts
  • 1 pôle d’échange multimodal : tramway, halte ferroviaire, bus
  • 104 hectares d'espaces verts soit 42 m2 par habitant entretenus par les jardiniers municipaux
  • 5 500 logements sociaux (soit 40 %)
  • 300 associations locales