Plan de sécurité et de prévention

Texte accroche
Le plan local de prévention et de sécurité, la zone de sécurité prioritaire (ZSP), le Conseil local de la sécurité et de la prévention de la délinquance (CLSPD).
Paragraphs

Les principales mesures du plan de sécurité et de prévention

Le plan de sécurité et de prévention (2015-2020) définit de grandes priorités d'actions, mises en œuvre conjointement par la Ville d'Échirolles, la préfecture et le parquet de l'Isère, dans les domaines de la sécurité et de la prévention de la délinquance.  

Un n° vert gratuit 0800 16 70 41 est également en place depuis 2015, joignable 24h/24.

12 autres actions clés :

  • la création d'une cellule de Sécurité et de Tranquillité Publique opérationnelle

  • le développement de l'ilotage pédestre

  • l'accentuation des actions sur la gêne occasionnée par les deux roues

  • l'analyse des besoins en termes de vidéo-protection

  • le suivi du Centre de Coordination et de Supervision Urbaine (S.C.S.U)

  • l'étude des besoins de vidéo-protection pour les bailleurs sociaux et son éventuelle extension à d'autres acteurs

  • la constitution d'une Commission Consultative de Prévention Situationnelle

  • le renforcement de la coordination ville-justice

  • la création des comités de liaison police/population

  • le développement de la communication institutionnelle

  • le renforcement du travail commun avec la population

  • la mise en œuvre de l'évaluation du Plan local de sécurité et de la prévention de la délinquance

La Zone de sécurité prioritaire (ZSP)

En 2012, les pouvoirs publics ont décidé de renforcer la coopération des services de police et de justice en mettant en place une ZSP sur les secteurs de Mistral, Teisseire et les deux Villeneuve de Grenoble et d'Echirolles qui bénéficient de moyens renforcés. Elle se traduit par une coopération plus forte des polices municipale et nationale, des services de l'Etat (finances, douane, etc.), du Conseil départemental et des deux villes concernées ainsi que du Procureur de la République.

Ce dispositif se traduit par deux cellules distinctes :

  • une cellule opérationnelle composée des forces de sécurité nationale, des services financiers et du Procureur de la République ;
  • une cellule de coordination du partenariat (CCOP) qui permet d’activer le partenariat pour résoudre des situations concrètes et de faire des propositions afin de déterminer des priorités d’actions sur le territoire.
L'organisation des forces de sécurité à Echirolles

Echirolles est en zone de police d'Etat, contrairement, par exemple, à Pont-de-Claix qui fait partie de la zone de gendarmerie. A Echirolles, la police nationale est donc compétente. La ville dépend de la circonscription de sécurité de Grenoble, un groupe de sécurité de proximité réunissant – depuis janvier 2017 - les unités « sud » et « nord » pour plus de proximité et d'efficience des patrouilles. Cette organisation vise à trois missions : intervention et assistance sur la voie publique, investigation et renseignement.

Le Conseil Local de la Sécurité et de la Prévention de la Délinquance (CLSPD)

Le CLSPD est l'instance officielle au sein de laquelle s'organisent la réflexion et les actions conduites en matière de sécurité et de prévention. Il s'articule autour deux volets : un volet politique et un volet opérationnel. Il est présidé par le Maire de la Ville d'Échirolles. Le CLSPD se réunit en assemblée plénière une fois par an et en assemblée restreinte deux fois par an.

Une nouvelle organisation pour plus d'efficacité et de proximité

Pour pouvoir traiter les questions de prévention et de sécurité de manière plus efficiente, le CLSPD a été restructuré autour de plusieurs objectifs : la gestion et le suivi de ces questions au quotidien, la redynamisation et le renforcement des partenariats sur les questions de prévention et de sécurité. Objectif poursuivi : être en capacité de pouvoir répondre aux demandes des habitants de manière plus efficace et, surtout, de pouvoir recueillir la parole du plus grand nombre sur ces questions. Cette nouvelle organisation s'est accompagnée d'une réorganisation des services, de la création de la DJIP (direction jeunesse insertion prévention) et de la création d'un service prévention insertion veille éducative au sein de celle-ci.

> Voir la fiche de l'instance participative CLSPD

Le CISPD, au niveau métropolitain

Le conseil intercommunal de prévention de la délinquance (CISPD) est "le cadre de concertation sur les priorités de la lutte contre l’insécurité et la prévention de la délinquance dans les communes". Il se réunit deux fois par an à l'échelle de la Métro. Les villes y sont représentées. Cette instance travaille en étroite coordination avec les instances locales.