Vœux au monde économique : En pleine dynamique

Thématique actu

Vœux au monde économique : En pleine dynamique

Publié le 15 janvier 2020
Modifié le 16 janvier 2020
Résumé actualité
Lors des vœux au monde économique, le maire a souligné la forte dynamique qui permet à la ville d’être et de rester une ville attractive.
Paragraphs

Renzo Sulli, a tout d’abord souhaité revenir sur les enjeux nationaux et notamment la crise des gilets jaunes, dont les répercussions ont pu inquiéter les commerçants. “Il est vrai que cela a pu être dommageable pour certains d’entre vous et d’autres m’ont fait part de leur inquiétude à l’occasion du Black Friday. Sur notre territoire, cela s’est plutôt bien passé, il n’y a pas eu de conséquences sur l’activité économique,” précise-t-il, avant d’ajouter, “pour autant il est nécessaire de ne pas oublier les revendications sur la justice sociale, la préservation du service public, le refus de dissocier l’écologie du vécu quotidien. Tout ceci demeure plus que jamais d’actualité !”

Image
Image
voeux monde economique

Un dynamisme à l’œuvre

“Échirolles est une ville dynamique et attractive, explique Renzo Sulli. Attractive pour sa population, le dernier recensement c’est 37 051 habitants ! C’est à dire 900 habitants de plus que l’an dernier. Ceux qui font le choix de venir à Échirolles et ceux qui font le choix d’y rester, le font en connaissance du haut niveau de service public mais aussi parce qu’Échirolles est une commune des proximités. Je rappelle que nous n’avons pas rejoint la population de 1982. Il y a près que 40 ans, nous étions 37 200 habitant-es. À ceux qui pensent que la volonté du maire ou de l’équipe municipale est de bétonner la ville. Non ! Nous avons répondu à des besoins et cela a permis à la population de rester, et aux enfants d’acheter et de rester près de leur parents. La moitié de ce qui se construit en accession à la propriété, ce sont des Échirollois-es qui achètent. Cela permet la vivacité du tissu économique.

Une forte attractivité économique

Échirolles est le 2e bassin économique de l’Isère. Ce sont près de 19 500 empois. Ce sont plus de 1 100 entreprises et établissements sur notre ville. Je veux en témoigner avec l’arrivée sur notre territoire de la startup Aledia. Je devrais également mentionner la première pierre du futur campus d’Atos. Ce projet vient s’inscrire au cœur d’un projet stratégique, en pleine mutation, au sein de la dynamique Grandalpe qui vise à valoriser et développer un territoire au fort potentiel. Ce projet vient s’articuler avec Artelia, dont nous avons signé l’avenant le 2 octobre dernier. Ce n’est ni plus ni moins qu’un nouveau quartier au sud des Granges, dédié à l’innovation. Des projets qui s’inscrivent à une échelle encore plus importante. “Cela va valoriser tout ce pôle, que nous appelons le pôle gare, qui sera le premier maillon du RER métropolitain, acté par La Métropole, et qui devrait partir de Rives pour aller jusqu’à Brignoud. Et avec la gare d’Échirolles, nous sommes à 6 minutes de la gare de Grenoble.” Le maire se dit “fier que ces entreprises aient fait confiance à Échirolles pour développer leurs activités, investir pour l’avenir dans un territoire qui connaît de profondes mutations avec, tout près, la future rénovation de Grand’place”.

Une ville des proximités

“Échirolles ce n’est pas seulement des grandes structures et des grands supermarchés, précise Renzo Sulli. Il y a 550 entités économiques de proximité. C’est la deuxième ville après Grenoble sur le commerce de proximité. En plus, nous sommes dans une ville où les marchés sont extrêmement dynamiques et forts, comme les marchés de la Butte, le vendredi, et La Ponatière, le dimanche. Ce maillage serré a été construit à partir d’une volonté forte avec les habitant-es et la possibilité de trouver des services en bas de chez soi, afin qu’aucun de nos quartiers ne soit délaissé. Ce sont aussi 8 zones d’activités réparties sur notre territoire communal”.

La démarche zéro chômeur sur le quartier Ouest

Présent lors de ces vœux, l’association ATD quart-monde qui pilote la démarche Territoire zéro chômeur de longue durée sur le quartier Ouest pouvait en expliquer les enjeux aux acteurs et actrices économiques présents. Le maire a rappelé les actions engagées sur cette démarche et a invité les entreprises “à prendre contact avec l’équipe du collectif et de suggérer comment vous pourriez contribuer à la réussite de ce projet, et faire en sorte qu’un certain nombre de nos concitoyen-nes de ce quartier puisse accéder de nouveau à l’emploi. C’est une formulation solennelle que je fais à ceux qui sont concernés pour que vous puissiez nous donner un coup de main.”
Des échanges qui ont pu se nouer et se poursuivre lors du moment convivial qui a clôturé cette cérémonie.

MB

Vidéo