“Visite de Gérard Collomb : ses engagements tiennent à cœur à l'ensemble des acteurs”, indique Renzo Sulli

Thématique actu

“Visite de Gérard Collomb : ses engagements tiennent à cœur à l'ensemble des acteurs”, indique Renzo Sulli

Tag(s)
Tags
Police municipale
Police nationale
Publié le 3 octobre 2018
Modifié le 4 octobre 2018
Paragraphs

“Nous avons appris la démission de Gérard Collomb, de sa fonction de ministre de l'Intérieur, et qui n'avait pas fait mystère de sa volonté de revenir vers «sa» ville de Lyon. Nous ne pouvons que nous féliciter d'avoir pu, au regard d'un calendrier qui s'est accéléré, l'accueillir dans notre agglomération et en particulier à Echirolles. Avec mes homologues de Grenoble, de Saint-Martin-d'Hères, je n'ai pas ménagé ma peine pour le convaincre de venir sur place et de donner suite à nos demandes répétées de renforcement des effectifs policiers.

Le ministre a annoncé, le 28 septembre, des moyens à la mesure de nos attentes : le renforcement significatif des effectifs “nets” (indépendants des départs en retraite) — 20 avant la fin de l'année, 13 au printemps, 35 ensuite, pour un total de 68 à terme — dans le cadre du dispositif des quartiers de reconquête républicaine (QRR), dont nous devrions faire partie. Ces renforts devraient permettre à la circonscription de police non seulement d’atteindre, mais de dépasser son effectif de référence. Nous le revendiquions de longue date. La demi-compagnie républicaine de sécurité (CRS) sera affectée exclusivement à l'agglomération. L’antenne de police judiciaire de Grenoble sera renforcée dès le printemps 2019 ; une cellule de renseignement opérationnelle sur les stupéfiants sera mise en place. Des moyens nouveaux — caméras piétons, tablettes, smartphones, véhicules neufs... — viendront équiper les policiers nationaux. Enfin, une prime de fidélisation sera créée pour les policiers nationaux recrutés ou mutés dans l'agglomération, rendant celle-ci plus attractive.

Je suivrai avec vigilance la mise en œuvre de ces engagements importants par le successeur de Gérard Collomb. Mais je veux saluer l'engagement du préfet Lionel Beffre en soutien à nos démarches, convaincu qu'il veillera à la concrétisation opérationnelle de ces mesures qui lui tiennent, je le sais, à cœur. Enfin, à titre plus personnel, j'ai été sensible au fait que le ministre ait souhaité déposer une gerbe devant la stèle en hommage à Kevin et Sofiane, en présence de leurs familles, à la date anniversaire du terrible drame survenu il y a six ans. C'était un moment très émouvant, comme le fait de rappeler la mémoire de Grégory Baharizadeh dans son propos à l'hôtel de police. Car derrière la question des moyens pour les forces de sécurité et la justice, il y a d'abord, et avant tout, l'attention portée aux populations, à la vie en commun, à la sécurité de nos concitoyen-nes sur nos territoires.”

Renzo Sulli
Maire d'Echirolles
Vice-président de Grenoble-Alpes Métropole