Vacances apprenantes : Entre détente et apprentissages

Thématique actu

Vacances apprenantes : Entre détente et apprentissages

Tag(s)
Tags
jeunesse
écoles
Publié le 16 juillet 2020
Modifié le 20 juillet 2020
Résumé actualité
Le maire Renzo Sulli et le préfet de l’Isère Lionel Beffre se sont rendus ce mercredi à la Motte d’Aveillans pour rendre visite aux premières familles accueillies dans le cadre de la Colonie apprenante.
Paragraphs
Image
Image
Colonie apprenante à la Motte d'Aveillans
Descriptif Image
Le maire Renzo Sulli et le préfet de l'Isère Lionel Beffre ont visité les installations du centre, les salles de classe notamment, où les élèves travaillent sur leur Mémoire de confiné.
Texte

Un dispositif “inédit et innovant”, comme ont pu le constater le maire et le préfet, mis en place de manière partenariale entre la Ville et de l’État pour “apporter une réponse aux enfants et aux familles lourdement impactées par la période difficile que nous avons traversée. Nous n’avons pas tous été égaux durant le confinement, cela n’a pas été simple durant trois mois...”, expliquait ainsi Renzo Sulli. “C’est pourquoi la Ville s’est inscrite dans le dispositif Vacances apprenantes pour leur permettre de retisser du lien entre eux, avec l’école aussi, leur permettre de respirer. Ils l’ont bien mérité !”
Une volonté partagée par le préfet, qui espère “que ce séjour permettra aux enfants de renforcer les apprentissages, de découvrir des loisirs et des activités nouvelles, de poursuivre la resocialisation après les difficultés rencontrées”.

Enfants et parents, ensemble !

Car elle est là, l’originalité du projet : permettre aux enfants et aux parents de se retrouver dans le cadre verdoyant de la Motte d’Aveillans – vanté par sa maire Angélique Rojas, “honorée de faire découvrir son village, son territoire, à des familles qui ont vécu un autre confinement” –, pour reprendre pied.
Concrètement, les familles sont accueillies durant une semaine dans des bungalow autonomes dans le centre des Aveilles. Enfants et adolescent-es de 6 à 17 ans sont pris en charge pendant toute la durée du séjour dans le cadre d’un centre de loisirs. Au programme, classe le matin pour les élémentaires et les collègien-nes, activités ludiques et de découverte l’après-midi, veillées en soirée. Et les parents ne sont pas oubliés avec des ateliers. Un mix réussi entre l’esprit des colonies de vacances, et celui des vacances en famille.

Image
Image
Colonie apprenante à la Motte d'Aveillans
Descriptif Image
Tir à l'arc, VTT, jeux de plein air, randonnée... tous les après-midi, les animateurs et animatrices de la Ville s'occupent des enfants dans le cadre d'un centre de loisirs.
Image
Image
Colonie apprenante à la Motte d'Aveillans
Descriptif Image
Tous les jours, les parents peuvent participer à différents ateliers, pendant que les enfants sont pris en charge par les animateurs et animatrices.
Texte

Souvenirs de colonie

Et ça, les familles l’on bien noté. “C’est génial, s’extasie une maman venue profiter du calme et du cadre de la Motte d’Aveillans. Les animateurs sont aux petits soins avec nous, c’est parfait ! Les enfants sont pris en charge dès le matin. Ils vont à l’école, c’est important pour bien repartir. Et ils font des jeux et des activités l’après-midi, ce qui nous laisse du temps pour participer aux activités proposées”. A l’image de l’atelier créatif et d’écriture animé par la la Direction de l'éducation.
Des écrits, aussi, pour les enfants encadrés par deux professeurs, Ghilès Tamine et Alison Filiputti, qui les font travailler sur leurs souvenirs du confinement. Projet qui devrait aboutir à l’installation d’une capsule temporelle à l’hôtel de ville. Réouverture prévue en 2050, histoire de se remémorer les – bons – souvenirs de cette colonie apprenante.

Titre
Le retour en vidéo
Vidéo