Un après-midi énergique au parc Géo-Charles

Thématique actu

Un après-midi énergique au parc Géo-Charles

Tag(s)
Tags
sport
#DestinationEte17
Publié le 17 juillet 2017
Modifié le 25 juillet 2017
Résumé actualité
Le service des sports et la direction jeunesse, insertion et prévention de la Ville, en collaboration avec l'agence Takamaka, ont proposé un grand jeu à épreuves aux jeunes Echirollois et Echirolloises, dans le cadre de “la fête du parc Géo-Charles”. Une réussite.
Paragraphs

Douze équipes, 110 jeunes de 11 à 17 ans. Six étapes, un rythme soutenu, un classement final. Le service des sports et la direction jeunesse, insertion et prévention de la Ville — 21 animateurs et encadrants au total — avaient organisé une campagne d'inscription à partir des Espaces jeunes (La Butte, Picasso, Prévert) et du dispositif Atout Sport. Les épreuves mobilisaient davantage “l’esprit collectif que la performance”, même si la volonté de gagner attisait le simple plaisir de participer.

Cohésion d’équipe

Les organisateurs n’ont pas manqué d’imagination ni de malice ! Après “les skis géants” nécessitant un niveau de coordination et d’habileté particulier, “le badaboum” invitait à l’improbable escalade de caisses superposées afin d’atteindre et de faire teinter une clochette. Le “labyrinthe d’orientation”, dont chaque balise contenait le nom d’un animal à mémoriser, précédait un singulier “parcours d’obstacles” où tous les membres d’une équipe étaient encordés. Synchronisation quand tu nous tiens ! En ce qui concerne la “trottinette électrique”, qui avait la ligne d’un vélo, son fonctionnement en a surpris plus d’un et d’une.
Au-delà des exercices physiques et toujours ludiques, “on a recherché la cohésion de groupe, la mixité entre quartiers, filles et garçons, générations d’âge, afin de permettre la rencontre de jeunes qui ne se connaissent ou ne se côtoient pas, explique Ali Mataar, du service des sports. Le rôle des éducateurs consistait à soutenir cette synergie auprès des équipes, tout en accompagnant et en animant le jeu. L’objectif était de tirer tout le monde dans le même sens”. Et pour clore les activités, Cissé Ahmet, qui intervient à l’Espace de musculation et de cardo-training Vital, a initié l’ensemble des jeunes à une sorte de flashmob énergique, avant un goûter rafraîchissant.
Certaines épreuves étaient ensuite proposées à un public plus familial, à toutes et tous. Durant l’après-midi, le musée Géo-Charles, le centre social et la bibliothèque de la Ponatière ont animé des ateliers créatifs, une ludothèque hors les murs, des jeux en bois. Epilogue de cette demi-journée, la projection du film “Tarzan” à la tombée de la nuit.

JFL

Image
Voir toutes les images