Retour à l’école le 22 juin : courrier du Maire aux familles

Thématique actu

Retour à l’école le 22 juin : courrier du Maire aux familles

Tag(s)
Tags
Covid19 - Communiqués
Covid19_Déconfinement
écoles
Publié le 18 juin 2020
Modifié le 30 juin 2020
Paragraphs

Mesdames, Messieurs les parents d’élèves,

Le retour à l’école obligatoire a été annoncé pour le lundi 22 juin partout en France pour les écoliers et collégiens. A travers cette décision gouvernementale, il est perceptible que la pandémie est actuellement davantage maîtrisée. Nous ne pouvons que nous en réjouir car le confinement a été une période complexe pour toutes et tous.

Votre engagement pour accompagner le travail scolaire de vos enfants, avec le soutien des enseignant-es et des veilles éducatives et sociales mises en place par notre Ville, a été exemplaire. Parents comme enfants, vous avez respecté le confinement de manière remarquable dans tous les territoires de la ville et je tiens à cet égard à vous faire part de ma grande satisfaction en tant que Maire, mais aussi de ma reconnaissance pour cet engagement citoyen respectueux des autres.

A Échirolles, nous nous sommes engagés fortement dès le mois de mai pour un retour à l’école. L’école doit en effet nécessairement reprendre ses missions d’égalités d’accès aux savoirs et aux apprentissages.

Pour assurer une sécurité maximale aux enfants, aux enseignants et aux différents personnels intervenant dans les écoles, la Ville a dès le départ placé les contraintes sanitaires au dessus de toute autre considération. Nous avons ainsi mobilisé et redéployé tous les agent-es disponibles (et notamment les personnels de restauration) vers l’entretien et la désinfection des locaux scolaires et périscolaires, au détriment d’autres équipements non rouverts encore à ce jour.

Ces choix n’ont pas été faciles à faire, mais ils étaient nécessaires.

Les enseignant-es, les ATSEM, les animateur-trices périscolaires de la Ville ou d’EVADE ont fait preuve d’un engagement sans faille aux côtés des enfants et des familles. Ensemble et en un temps record, il-elles ont du réinventer l’école en réaménageant les espaces, les circulations, en imaginant d’autres façons de faire pour apprendre aux enfants à respecter les mesures barrières, pour rassurer, pour aider à revenir dans le collectif, à retrouver le plaisir d’être avec d’autres.

Les enseignant-es ont par ailleurs poursuivi de façon ininterrompue l’accompagnement des enfants et des familles ayant choisi de poursuivre le travail à la maison.

Enfin, les professionnels de la culture, du sport et les animateur-trices d’Evade se sont rendus disponibles pour renforcer les capacités d’accueil et d’accompagnement des élèves, au plus près de leurs besoins et aux côtés des enseignant-es.

Aujourd’hui, le gouvernement autorise l’élargissement des possibilités d’accueil en assouplissant le protocole sanitaire. C’est une bonne nouvelle. Cependant, même si la motivation de l’ensemble de la communauté éducative et l’énergie de la Ville sont bien réelles, les conditions de mise en œuvre, faites d’annonces souvent tardives empêchant toute anticipation, génèrent des difficultés réelles.

A Échirolles, ce retour obligatoire à l’école se fera dans le respect du travail engagé en lien avec l’Éducation Nationale et les services de la Ville.

Durant les deux dernières semaines de l’année scolaire, nous maintiendrons un axe fort autour des conditions sanitaires mobilisant nos agent-es pour le nettoyage et la désinfection des locaux, même si les protocoles tendent à s’alléger.

Nous maintiendrons bien sûr un accès aux accueils périscolaires du matin et du soir pour les familles justifiant d’un besoin de garde et un accueil durant la pause méridienne avec un pique-nique fourni par les parents. Les annonces et les calendriers de reprise sont en effet trop contraints pour assurer, en temps et en toute sécurité sanitaire, la relance d’une production de repas par la cuisine centrale. J’ai proposé au conseil municipal de réduire de 50 %, le coût de tous les temps du périscolaire, et cette nouvelle tarification s’appliquera jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Par ailleurs, nous travaillons à mettre en place la continuité éducative pour les vacances scolaires d’été. Les services de la Ville, EVADE, les partenaires des secteurs sportifs, culturels, sont tous mobilisés dans le cadre de « Destination été » mais aussi pour accompagner les nouveaux dispositifs de « Vacances apprenantes » de l’Éducation Nationale.

Enfin la rentrée scolaire de septembre 2020 fait l’objet de toute notre attention. Alors même que les conditions sanitaires sont encore incertaines, nous nous attachons à ce que les écoles soient prêtes à accueillir simultanément les 3 900 élèves d’Échirolles toujours impatients de s’engager dans un nouveau cycle d’apprentissages et de découvertes, avec les autres.

Soyez assuré-es que nous mettrons tout en oeuvre pour réussir cette rentrée. Soyez assuré-es de ma détermination à soutenir notre école laïque et républicaine.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Le Maire,
Renzo SULLI