Présence d'un cirque sur la commune : la Ville apporte des précisions

Thématique actu

Présence d'un cirque sur la commune : la Ville apporte des précisions

Tag(s)
Tags
Animal
Publié le 7 septembre 2018
Modifié le 7 septembre 2018
Résumé actualité
Suite à l'installation d'un cirque sur un terrain privé, la Ville précise son point de vue et réfléchit à “un positionnement plus ferme”, qui sera pris “très prochainement”.
Paragraphs

Aujourd'hui l'installation de cirques avec des animaux suscite l'indignation d'un certain nombre de citoyens, voire celle plus radicale de militants très mobilisés. Des associations défendant la cause animale militent pour l'interdiction totale des cirques avec animaux sauvages sur l'ensemble du territoire national à l'instar d'autres pays européens. Dans le même temps, les cirques continuent d'avoir un certain succès auprès de familles qui ne les boycottent pas !

La Ville d'Echirolles est très sensible à la cause animale qu'elle prend notamment en compte dans son programme “animal en ville”. La place de l'animal dans la ville — chiens, chats, pigeons... — est alors envisagée dans toutes ses dimensions.

Dans le cas précis du cirque franco-belge, la “municipalité d’Échirolles regrette l’installation d’un tel cirque sur le terrain privé d’un commerce situé sur son territoire. La Ville a toujours été, de son côté, vigilante, dans la mesure de ses prérogatives, sur le respect des normes de bon traitement des animaux dans les cirques installés sur son espace public. Rappelons que la ville accueille deux ou trois cirques par an.

Quelle que soit l'appréciation que nous portons sur les conditions de détention des animaux sauvages, nous ne pouvons aujourd'hui intervenir directement sur un tel espace dont la responsabilité incombe à son propriétaire, lié par contrat avec le cirque.
Les élu-es d’Échirolles ont entrepris depuis plusieurs mois une réflexion quant à l’installation de cirques avec animaux sur son territoire. Elle se poursuit actuellement afin qu’un positionnement plus ferme soit pris très prochainement”.