Les travaux d’été dans les écoles

Thématique actu

Les travaux d’été dans les écoles

Tag(s)
Tags
écoles
travaux
Publié le 29 juillet 2020
Modifié le 31 juillet 2020
Résumé actualité
Depuis le 6 juillet, les entreprises sont à l’œuvre dans les écoles de la ville où des travaux ont été commandés, avec pour objectif une livraison avant la prochaine rentrée scolaire. Tour d’horizon.
Paragraphs
Image
Image
Le matériel des salles de classe a été entreposé dans les couloirs de l'élémentaire cachin B le temps des travaux.
Descriptif Image
Le matériel des salles de classe a été entreposé dans les couloirs de l'élémentaire cachin B le temps des travaux. Retour prévu en classe avant la rentrée !
Texte

Bien que légèrement effacé par endroits, le message rédigé à la craie dans un coin du tableau noir entreposé à l’étage de l’élémentaire Cachin B est encore parfaitement lisible : “Bonnes vacances !”, proclame-t-il. Mais élèves et enseignant-es ont beau avoir “déserté” les couloirs de l’école depuis quelques semaines déjà pour profiter de vacances – amplement – méritées, ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de vie dans le bâtiment.
A l’intérieur, les ouvrier-ères missionné-es par les services de la Ville – les services techniques, en lien avec le service éducation et des marchés qui ont œuvré en télétravail durant le confinement –, s’affairent. Ils ne disposent que de quelques semaines – 7 cette année–, pour réaliser les travaux demandés.

Cachin B fait peau neuve

Neuf salles de classes, trois petites salles et un couloir de l’école Marcel-Cachin B sont en cours de rénovation depuis le 6 juillet, date de démarrage des vacances. Les classes ont été vidées, et le matériel entreposé dans les halls pour permettre la réalisation des travaux commandés par l’accord-cadre passé par la Ville avec les entreprises Capecci, Pro'Pulse et S.A.I.T depuis trois ans.
Les peintures des salles de classe sont entièrement refaites, près de 700 m² de faux-plafond ont été créé pour améliorer l’acoustique, et les luminaires sont remplacés par des dalles à led pour optimiser l’éclairage et les consommations d’énergie. Cette année, 81 000 euros ont été investis dans l’opération, nettoyage compris.

Image
Image
Les dalles à LED sont posée, les peintures refaites, le faux-plafond en cours d'installation.
Descriptif Image
Les dalles à LED sont posée, les peintures refaites, le faux-plafond en cours d'installation. Élèves et enseignant-es retrouveront une classe "flambant" neuve à la rentrée.
Image
Image
Les fondations qui accueilleront les six modules de plus de 210 m² de l'entreprise Actimodul sont en cours de réalisation sur le plateau sportif de la maternelle Marat.
Descriptif Image
Les fondations qui accueilleront les six modules de plus de 210 m² de l'entreprise Actimodul sont en cours de réalisation sur le plateau sportif de la maternelle Marat.
Texte

La maternelle Marat s’agrandit

Mais la “grosse opération” de l’été réside en l’installation de six modules de 36 m² chacun, pour un total d’environ 210 m², sur le plateau sportif de la maternelle Marat, à côté de celui installé en 2017. Composé de trois salles de 54 m² et d’un couloir raccordé au bâtiment principal, il accueillera les élèves des classes dédoublées de grande section, et permettra de faire face à la hausse des effectifs prévue dans les prochaines années. Équipé d’une rampe PMR, il répond aux normes actuelles en termes de réglementation thermique. Son installation, spectaculaire, qui nécessitera l’intervention de trois grues, est prévue pour le 17 août. Les fondations sont en cours de réalisation par l’entreprise Parutto. Coût de l’opération, 384 000 euros TTC.

Les écoles équipées

En parallèle des travaux réalisés dans les bâtiments, la Ville équipe les salles de classe et les équipes enseignantes. 86 vidéo-projecteurs devraient être installés dans toutes les salles de classes des écoles élémentaires d’ici la rentrée, pour un montant total de plus de 110 000 euros. Une somme qui comprend l’acquisition, le câblage, la pose et la mise en service des équipements. 82 tableaux blancs seront par ailleurs installés en remplacement des “traditionnels” tableaux noirs.
Enfin, l’ensemble des directions des écoles de la Ville seront dotées d’un ordinateur portable pour leur permettre de réaliser de manière plus souple le travail administratif. Coût de l’investissement, 15 000 euros environ.