Array ( [valeur] => 1 [couleur_html] => #50f0e6 )

Les écrans parlons-en ! : une étincelle pour bien démarrer

Thématique actu

Les écrans parlons-en ! : une étincelle pour bien démarrer

Tag(s)
Tags
Culture
écoles
Les écrans parlons-en
Publié le 11 octobre 2021
Modifié le 11 octobre 2021
Résumé actualité
Les élèves de 18 classes d’Échirolles ont assisté au spectacle de la Cie Comme une étincelle, Le cirque des étoiles, les 7, 8 et 11 octobre au cinéthéâtre La Ponatière. Il marquait cette année le point de départ du projet Les écrans parlons-en !
Paragraphs

Visiblement, la Cie Comme une étincelle porte bien son nom... En une représentation, ils ont séduit les élèves des trois classes de l’école Joliot-Curie participantes au projet Les écrans parlons-en ! venus assister à la représentation de Le cirque des étoiles. Un spectacle tout en douceur, en poésie et en humour, à la croisée du cinéma d’animation, des théâtre d’objet et d’ombres, qui met le cirque à l’honneur.
Sur l’écran installé au centre de la scène du cinéthéâtre, le comédien fait naître et anime ses personnages en ombre chinoise. Angelina, la gracieuse fildefériste, les trois acrobates et Diego, l’homme-canon, se succèdent sur la piste imaginaire. Du réel, à l’écran, il n’y a qu’un pas, et les enfants sont déjà sous le charme. “C’était super, trop bien”, s’extasient-ils au moment d’échanger avec David Meunier, le comédien. L’étincelle est là, il ne reste plus qu’à la faire grandir…

Image
Image
Sur scène, le comédien David Meunier et ses personnages, ici Angelina la fildefériste, ont sans nul doute fait naître chez les élèves l'envie de créer par écran interposé.
Descriptif Image
Sur scène, le comédien David Meunier et ses personnages, ici Angelina la fildefériste, ont sans nul doute fait naître chez les élèves l'envie de créer par écran interposé.

Place à la création !

Et pour y parvenir, les élèves et les enseignant-es des 28 classes de maternelle et d’élémentaire participantes au projet cette année pourront continuer à profiter de la magie de la compagnie : chaque classe bénéficiera de 12h d’intervention dans le cadre du projet porté par le CCAS, les directions des affaires culturelles et de l’éducation de la Ville. De quoi leur permettre de s’inscrire dans le thème de cette année, “Moins d’écran, d’accord, mais quoi à la place ?”, et de créer un ciné-concert, un film d’animation, du théâtre d’ombres ou encore du light painting.
Autant d’alternatives artistiques aux écrans qui seront partagées lors du défi 10 jours pour apprivoiser les écrans, programmé en juin prochain. Et à entendre les commentaires émerveillés des élèves de Joliot-Curie lors de leur représentation, il y a peu de doute que le défi sera relevé haut la main... Vivement l’été prochain !

Pour en savoir plus sur le projet Les écrans parlons-en !, c'est par ici

Image
Image
L'échange qui a suivi a été riche en questions... De quoi préfigurer une belle implication de la part des enfants lors des ateliers en classe !
Descriptif Image
L'échange qui a suivi a été riche en questions... De quoi préfigurer une belle implication de la part des enfants lors des ateliers en classe !