Le Transperceneige au musée Géo-Charles

Thématique actu

Le Transperceneige au musée Géo-Charles

Tag(s)
Tags
exposition
Transperceneige
Musée Géo-Charles
Publié le 2 mars 2015
Modifié le 26 mars 2017
Résumé actualité
Après avoir exposé le peintre en 2011, le musée accueille de nouveau Jean-Marc Rochette, le dessinateur-illustrateur cette fois, particulièrement du fabuleux "Le Transperceneige".
Paragraphs

Ce train, personne ne souhaite le prendre. Métaphore d’un univers concentrationnaire, d’une société très hiérarchisée, rongée par une dictature à la brutalité inouïe, d’une humanité en perdition mais debout, “Le Transperceneige” est un classique de la science-fiction post-apocalyptique. C’est une vision philosophique et politique de la lutte des classes en dépit de l’effroi, dont on ne sort pas indemne de la lecture. Une bande dessinée en trois volumes publiés par Casterman — dont le premier opus a d’abord été édité en feuilleton dans le magazine “A suivre” en 1982 —, scénarisée par Jacques Lob, puis Benjamin Legrand à la mort de celui-ci, et dessinée par Jean-Marc Rochette.

Hors du commun

Le musée Géo-Charles révèle en avant-première les quatre-vingts premières pages du quatrième volume à paraître en octobre 2015, sur un scénario d’Olivier Bocquet : les études préparatoires, les planches originales, la recherche des couleurs, et tout le travail en cours. L’exposition — une exclusivité, en collaboration avec les éditions Casterman et la galerie Martel — met en valeur les dessins pour l’adaptation cinématographique du réalisateur coréen Bong Joon-ho, “Snowpiercer”, de fascinants portraits à l’humanité fragile, incertaine. Rochette a produit une galerie de “gueules” dont la physionomie s’efface dans une matière picturale évanescente et sombre. Une place est faite aussi à ses bandes dessinées “Himalaya Vaudou”, “Requiem blanc”, ou à des ouvrages qu’il a illustrés, tels “L’Odyssée” d’Homère et “Candide” de Voltaire. Un film de Jésus Castro-Ortega présente Rochette en train de dessiner le Transperceneige sur un mur du musée.
D’autres éléments témoignent d’un auteur indépendant sans concession, en dehors des modes. Un auteur dont le trait, d’une puissance et d’une expressivité hors pair, est comme sa peinture au cœur “d’une certaine vérité du combat”, selon la conservatrice Elisabeth Chambon.

JFL

Image
Voir toutes les images

Animations autour de l’exposition

Un partenariat avec la Maison des écrits, Dcap, le réseau des bibliothèques qui présentera une sélection de bédés.
- Présentation du travail d’illustrateur de Jean-Marc Rochette suivie d’un atelier pour adultes, jeudi 5 mars, 18 h 30, bibliothèque de la Ponatière.

- Soirée spéciale bande dessinée pour tout public, rencontre avec Jean-Marc Rochette, jeudi 12 mars, 18 h 30, musée Géo-Charles.

- Week-end Musées Télérama, l’atelier en famille à partir de 6 ans, samedi 21 et dimanche 22 mars, de 15 h à 17 h, musée Géo-Charles.

- Goûter de l’art pour tout public, visite commentée de l’exposition suivie d’un moment musical en compagnie du groupe Quagmire, lecture de textes issus d’un atelier d’écriture animé par Yves Béal, dimanche 29 mars, 16 h, musée Géo-Charles.

- Nuit des musées et Musées en fête 2015, visite commentée de l’exposition, samedi 16 mai, 20 h, et “cadavres exquis”, venez remplir une case de notre bande dessinée collective, dimanche 17 mai, 14 h à 18 h, musée Géo-Charles.

- Visites libres ou commentées, ateliers d’arts plastiques : Louise Josserand, médiatrice, 04 76 22 99 32, l.josserand@ville-echirolles.fr

- Les vacances au musée, “dessins contés” pour les enfants à partir de 6 ans accompagnés d’un adulte, venez dessiner les aventures d’Ulysse racontées par Louise Josserand, mercredis 15 et 22 avril, 14 h à 16 h, musée Géo-Charles.

Musée Géo-Charles : 1, rue Géo-Charles, 04 76 22 58 63