Le “Banquet” des anciens

Thématique actu

Le “Banquet” des anciens

Publié le 11 octobre 2017
Modifié le 11 octobre 2017
Résumé actualité
Près de 1 500 personnes, en deux jours, ont répondu au rendez-vous traditionnel de la Ville. Le banquet des anciens allie agapes, animations musicales et dansantes… et discours, pour souligner le sens des politiques publiques en direction des aîné-es.
Paragraphs

A l’évidence, plus de soixante-dix ans après sa première édition, le “Banquet” séduit toujours autant. En plus du repas, il faut compter sur les animations assurées, cette année, par l’ensemble musical L’Echo d’Echirolles et l’orchestre de René Blachon. Sans oublier la tombola.
Autour des tables et dans les coulisses du service, une cinquantaine de jeunes Echirollois-es ont été recruté-es par les services de la Ville, la Mission locale Sud Isère et la Maison pour l’emploi : étudiant-es, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA… 34 personnes se sont mobilisées, d’abord en cuisine pour la préparation des repas, pour leur livraison, puis le dressage des assiettes, la vaisselle et le nettoyage final du gymnase Jean-Vilar. La Croix-Rouge (8 bénévoles), la police municipale, les services techniques municipaux, des partenaires — Taxis de banlieue et la société Grindler autocars —, accompagnaient également l’événement.
A l’heure des discours, se sont succédé le maire Renzo Sulli, le représentant de la délégation de la ville jumelle de Grugliasco, ainsi qu’Armel Estève, président de la section locale de l’Unrpa. Un temps où il a été question du “bien vieillir”.

Image
Voir toutes les images