L’A480 et le Rondeau en route

Thématique actu

L’A480 et le Rondeau en route

Tag(s)
Tags
mobilité
Publié le 10 juillet 2017
Modifié le 17 juillet 2017
Résumé actualité
Une réunion d’information et d’échanges a présenté les projets pour l’A480 et l’échangeur du Rondeau.
Paragraphs
Image
Image
Présentation a 480 Renzo Sulli
Texte

En introduction, le maire Renzo Sulli a souligné “un projet important que nous attendions et pour lequel nous avons longtemps milité. Il fallait bien un projet concomitant entre l’A480 et le Rondeau si on voulait améliorer les flux de circulation pour notre agglomération”. Un projet de très grande ampleur, avec 383 millions d’euros investis : 300 M€ pour l’A480, financés par l’Area, et 83M€ pour l’échangeur du Rondeau, financés par l’Etat (43 %), Grenoble-Alpes Métropole (28 %), le Département (21 %) et la Région (8 %).

Deux projets en résumé

Pour l’A480, le projet prévoit un passage à 2x3 voies de l’autoroute sur 7 kilomètres entre Grenoble et Saint-Egrève-Sud, des chantiers importants sur les entrées et sorties — avec la création d’un deuxième pont à côté de celui du Vercors vers Fontaine par exemple, la création de passerelles pour les modes doux (piétons et cycles), un mur antibruit de 6 km serait érigé, et également un aménagement des berges du Drac. En ce qui concerne la vitesse, la décision appartient à la préfecture. Les différentes études ont été menées avec une vitesse de 90 km/h.

L’échangeur du Rondeau va connaître également de grandes modifications. On oublie les changements de voies incessants entre la rocade Sud et l’autoroute. Une tranchée couverte de 290 m permettra à la rocade Sud de rejoindre directement l’A480 (et inversement), en passant sous le cours de la Libération et sous cette tranchée couverte. Pour les dessertes locales, une voie de sortie mènera sur le dessus de cette couverture pour rejoindre le quartier Navis ou la zone d’activité du Rondeau. Dans le sens Fontaine-Echirolles, la voie qui relie l’A480 à la rocade Sud, aujourd’hui à une voie, passera à deux voies pour supporter le flux généré par une A480 à trois voies. Une petite subtilité viendra changer les habitudes puisqu’il ne sera plus possible de sortir sur le cours de la Libération en venant de l’A480 (donc de Fontaine ou de Claix). Il faudra se détourner vers les échangeurs adjacents.

Fluidité et temps gagné

Pour l’Area, l’objectif est simple. Il faut “augmenter la capacité de l’autoroute en créant une troisième voie, mais il faut aussi changer les entrées et sorties pour la fluidifier”, explique Ghislaine Baillemont, directrice de l’innovation, de la construction et du développement pour le groupe APRR. Un objectif très lié avec celui l’échangeur du Rondeau. “Le Rondeau a une plage de congestion d’environ 2 h 30 où les véhicules roulent à moins de 30 km/h. Les aménagements ne vont pas supprimer les ralentissements, mais la plage de congestion serait de une heure avec des véhicules entre 30 et 50 km/h.” Un gain qui se traduirait sur les temps de parcours. “Les études montrent que pour un trajet Saint-Egrève/Claix, il faut 35 minutes. Avec les modifications on passerait à 12 minutes.”

Image
Image
Présentation A480
Descriptif Image
Fabrice Gravier, chef du service mobilité, aménagement et paysage de la Dreal Auvergne-Rhône-Alpes, Ghislaine Baillemont, directrice de l’innovation, de la construction et du développement pour le groupe APRR, et Nathalie Croisé, journaliste, ont animé la réunion.

Quelques réserves néanmoins

Lors de l’échange qui suivait la présentation, le maire à émis quelques réserves. “On a un problème avec le sens de circulation sur la tranchée couverte. On ne peut pas rentrer dans le quartier Navis. Enclaver un nouveau quartier en train de se réaliser, ce n’est pas acceptable. Il faut trouver une solution !” Les habitants se posaient également des questions, quant à la vitesse ou encore à la façon dont Area va financer ses travaux. Sur ce dernier point, la réponse a été franche, avec un rallongement des droits de concession de l’autoroute et une surtarification de 1,5 % aux péages de Voreppe et du Crozet pour l’année 2023.
S’il reste encore quelques points à solutionner, le projet est sur de bons chemins. Avec le début des travaux en 2019, pour une mise en service fin 2022-début 2023, la route est encore longue...

MB

Plus d'infos sur le Facebook de l'A480

Titre
Réunion d'information et de dialogue A480/Rondeau
Vidéo