Array ( [valeur] => 3 [couleur_html] => #f0e641 )

La SDH, un bilan et des ambitions

Thématique actu

La SDH, un bilan et des ambitions

Publié le 10 juillet 2020
Modifié le 10 juillet 2020
Résumé actualité
Important bailleur social du territoire, la SDH a fait part de ses ambitions lors de la présentation de son bilan d'activité responsable 2019.
Paragraphs

La SDH c’est plus de 20 000 logements dans le département. "On représente environ 30% de production sur la métropole et le département." Une importance dont Patricia Dudonné, directrice générale, en donne les enjeux généraux. "Il faut voir le logement social comme un apporteur de richesse sur le territoire et non pas comme un consommateur de fonds publics. On est largement bénéficiaire sur ce que l’on apporte, surtout en termes de dynamique de territoire."

Un acteur de l’économie locale

Bertrand Converso, le président, développe l’ambition d’"accompagner le rebondissement et la survie de l'économie locale dans le contexte post-covid". Avec près de 50 millions d'euros de travaux et 2 000 logements en chantier, la SDH défend un "rythme de production en adéquation avec les besoins". Aussi, le bailleur est un créateur d’emplois avec 36 500 heures d'insertion générées l'année dernière, et une estimation vers les 40 000 heures cette année. "On est pleinement dans nos missions sociales", explique-t-il. "Il s'agit d'agir et investir ici et maintenant. Plus de 89% des entreprises et prestataires avec qui on travaille sont de l’Isère. Cela a un impact significatif en matière d'emplois."

Écologie et réhabilitations

La question de la transition écologique et de l’amélioration sur ce point du parc de logement de la SDH est un enjeu essentiel, et le groupe dispose d’un programme ambitieux. "100 millions d'euros ont été investis dans la réhabilitation thermique de 2011 à 2020, pour un résultat significatif en réduction des charges et réduction des gaz à effet de serre". Un effort qui en appelle d’autres : "Il est urgent d’investir massivement dans un habitat responsable, mais pas n’importe comment. Notre credo nous le disons : Le futur compte sur nous." Une question écologique en parfaite relation avec la question sociale. "On doit apporter des réponses sociales sans s'astreindre de la question écologique".

Compter avec le programme de renouvellement urbain

Avec le nouveau programme de renouvellement urbain sur la Métropole, dont les quartiers Essarts et Surieux vont bénéficier, les investissements vont être encore importants. "Le programme de rénovation urbaine représente 92 millions d'euros investis sur 1 800 logements à peu près. C’est un gros investissement, mais c’est aussi un enjeu que de continuer à avoir un programme de réhabilitation hors Anru en même temps. Ce sont des programmes lourds qui impactent énormément. C’est entre 40 000 et 90 000 euros de réhabilitation par logement ! On ne pouvait pas abandonner les autres logements du parc". Ainsi la SDH prévoit d’investir 300 millions d'euros sur 10 ans de réhabilitation. "Il ne faut pas que des locataires se sentent abandonnés. Il nous faut trouver un peu d'équité", précise Patricia Dudonné.

MB

Infos pratiques :
Fermé depuis la crise, l’accueil de la SDH, situé au 34 avenue de Grugliasco sera réouvert le 13 juillet.
Téléphone : 04 76 68 39 39