La Rampe/La Ponatière : lever de rideau

Thématique actu

La Rampe/La Ponatière : lever de rideau

Tag(s)
Tags
La Rampe - La Ponatière
Publié le 9 juin 2017
Modifié le 11 juillet 2017
Résumé actualité
L’équipe des deux salles de spectacle a présenté sa saison 2017-2018, du mardi 26 septembre au jeudi 14 juin. Eclectisme, exigence, surprises, propositions en accès libre, tarifs adaptés… Abonnez-vous !
Paragraphs

Au total 35 spectacles, dont 15 de danse, plus de propositions en direction des petits et grands (Pass Tribu), des rencontres “inclassables”, un mélange de formes originales, “humour visuel”, “magie nouvelle” ou l’alliance tout en équilibre du cirque et de la danse. Un savant balancement entre “des formats porteurs qui génèrent de l’attractivité, des découvertes, des invitations incongrues, des coups de cœur, des fidélités, des échanges de genres”, résume le directeur Jacky Rocher. La saison se veut ouverte sur le monde, à la croisée des autres, de leurs pratiques et cultures.

L’œuvre et l’artiste

“Nous souhaitons apporter de la curiosité, nous affranchir des frontières de toutes sortes afin d’affronter les frilosités. Ce voyage dans le temps et l’espace n’est pas indemne du reste du monde”, dit Jacky Rocher. Ni d’un paradoxe : la confrontation entre notre besoin différemment partagé de ce qui constitue l’autre, nos sociétés d’échanges et parfois nos replis, nos peurs. Ce contraste traverse les propos artistiques, le spectacle vivant dans sa diversité.
Outre les représentations, la rencontre du public avec les œuvres et les artistes sera plurielle : répétitions publiques, bords de scène, propos d’avant-concert, avant-propos autour de la danse avec l’historienne Florence Poudru… Elle sera même renforcée : séance créative d’aérobic avec Collectif ÈS, visite de décor avec la metteure en scène Agnès Larroque/Cie du Détour, “grand bal métissé” avec la compagnie Grenade/Josette Baïz… Sans compter des projets notamment avec les compagnies de danse Arcosm (en résidence) — qui prépare deux jours de fête en mai — et Malka/Bouba Landrille Tchouda — une création avec de jeunes adultes amateurs de l’agglomération —, l’orchestre symphonique Divertimento et les exposés de sa cheffe Zahia Ziouani. Et une nouvelle édition du plateau de danse “(re)connaissance”.

JFL

Image
Image
Présentation saison 2017-2018 La Rampe-La Ponatière
Descriptif Image
De gauche à droite : Jacqueline Madrennes, adjointe à la culture, Jacky Rocher, directeur de La Rampe-La Ponatière, Zahia Ziouani, cheffe de l'Orchestre symphonique Divertimento, le maire Renzo Sulli.
Image
Voir toutes les images

Informations
04 76 400 505, www.larampe-echirolles.fr

Ouverture de la billetterie
Pour les abonnements dès lundi 12 juin, à 13 h, pour les places à l’unité dès le lundi 28 août, à 9 h.