La C7 s’aménage

Thématique actu

La C7 s’aménage

Publié le 10 juillet 2019
Modifié le 16 juillet 2019
Résumé actualité
Organisée par le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC), une réunion de concertation a permis de présenter le nouveau tracé de la ligne Chrono 7 (C7)
Paragraphs

La ligne C7 va connaître des aménagements tout au long de son parcours pour que “la performance soit au rendez-vous” explique Ludovic Bustos, 1er vice-président du SMTC. Parmi ces modifications sont à noter des fusions d’arrêts, l’expérimentation d’une voie de bus sur Comboire, ainsi que la priorité aux feux sur l’ensemble du parcours. Une autre des mesures mise en œuvre des septembre est la suppression des arrêts Colonel Mahnes et Bayard, la création d’un arrêt en face du Cinéthéâtre de la Ponatière pour faire la correspondance avec la C2.

L’ensemble des ces aménagements devrait faire gagner entre 4 et 5 minutes de parcours. La suppression des arrêts sur La Luire doit permettre un gain de 1mn 30. Une suppression qui n’enchante pas les riverains, entendus par le SMTC lors de la réunion de concertation.

Image
Image
reunion c7

Les débats engagés ont permis aux habitant-es de faire entendre leur voix :“L’objectif des transports en communs est-il vraiment de gagner 1mn 30 sur le trajet?” “Que vont faire les personnes de mon âgées. J’ai 85 ans, et lors des 300m à pied pour revenir, qui va porter mes courses ?” Les réponses apportées par le SMTC ont éclairés sur les motivations des choix : “Il faut avoir un raisonnement macro. On doit réfléchir une mobilité pour 450 00 habitants. Il y a de grosses carences sur certaines communes. On essaie de combler tout ça en faisant des petits gains que l’on peut réinjecter sur d’autres réseaux. A budget constant sur un périmètre plus grand, ce n’est pas tout le temps simple.” explique Ludovic Bustos. “On ne nie pas la gêne occasionnée par cette modification d’arrêt, notamment pour les personnes âgées”, précise le directeur du cabinet du président du SMTC. Une gêne qui peut-être contournée par des itinéraires plus longs mais fonctionnels explique-t-on “Les personnes qui souhaitent prendre le bus à Colonel Mahnès peuvent prendre la ligne 16 et rejoindre la C7 à Grugliasco. C’est une possibilité dégradée mais ça reste possible pour les personnes qui ne peuvent pas faire 300m à pied.” Une solution jugée peu satisfaisante par les habitant-es présents. Pour trouver un meilleur compromis, le SMTC s’est engagé à faire une étude au sujet d’un parcours aller et retour une fois par jour pour permettre au personnes les plus fragiles d’accéder facilement au centre commercial.

MB

(Mse à jour du 16 juillet)

Ligne Chrono 7 : le SMTC reporte sa décision

Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) a décidé de reporter d'un an la mise en place des aménagements prévus sur la ligne Chrono 7 à hauteur de l'avenue Colonel-Manhès, pour étudier les alternatives possibles.

Suite à la réunion publique d’information du mardi 2 juillet à l’hôtel de ville d’Échirolles portant sur la modification du tracé de la ligne C7 à la hauteur de l’avenue Colonel-Manhès, le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) a entendu les arguments des usagers-ères. La modification envisagée n’interviendra pas à la rentrée de septembre, et le SMTC se laisse une année pour mener à bien la réflexion sur la possibilité de conserver des bus sur l’avenue

Une décision dont se satisfait la Ville par l’intermédiaire de son adjoint aux déplacements, Daniel Bessiron, qui avait reçu la pétition portée par le collectif d’usager-ères, signée par 236 personnes. “Cela correspond à l’idée que j’avais émise ce soir-là de conserver des bus sur l’avenue pour l'ensemble de la population du quartier, les aînés notamment, nombreux sur ce secteur, qui utilisent cette ligne pour se rendre à Comboire. Je félicite et remercie également le SMTC d’avoir décidé de se donner le temps de la réflexion pour étudier toutes les possibilités qui s’offrent à lui.”