Génocide arménien : La Ville s'associe à la journée de commémoration “virtuelle”

Thématique actu

Génocide arménien : La Ville s'associe à la journée de commémoration “virtuelle”

Publié le 25 avril 2020
Modifié le 25 avril 2020
Résumé actualité
La Ville s'associe à la journée de commémoration « virtuelle » du génocide arménien, qui revêt cette année une résonance particulière dans le contexte de crise sanitaire actuel.
Paragraphs

Il y a 105 ans, le 24 avril 1915 marquait le début d’un massacre perpétré à l’encontre des populations arméniennes faisant plus d’un million et demi de morts.
Dans un contexte de crise sanitaire où l’isolement et le confinement ne permettent pas le déroulement habituel de cette commémoration si ancrée dans le cœur de Arménien-nes, l’initiative de la Maison de la Culture Arménienne de Grenoble et du Dauphiné avec le collectif des associations arméniennes de Grenoble et de l’Agglomération est essentielle.
Nous apportons à tous ami-es arméniens et arméniennes, notre soutien et notre solidarité. Notre pensée va à toutes celles et tous ceux, hommes, femmes, enfants, qu’on a voulu rayer de l’histoire de l’Humanité et nous nous associons à cette journée de commémoration « virtuelle » du génocide arménien qui revêt par sa forme un caractère inédit.
Nous avons un attachement particulier aux enfants d’Arménie venus nombreux s’installer dans notre Ville. L’hommage que nous rendons chaque année à Missak Manouchian né en 1906 dans la ville ottomane d’Adyaman, rescapé du génocide arménien, résistant de la main-d’œuvre immigré et poète assassiné au Mont-Valérien en 1944 est aussi un hommage rendu à l’esprit de résistance du peuple arménien.
Avec les génocides, les camps de la mort, notre humanité a atteint un degré de monstruosité incommensurable.
Nous tenons à honorer votre combat actuel contre l’oubli et le négationnisme dans une démarche d’Éducation à la Paix et pour la construction d’un monde apaisé où chacun pourra vivre dans l’acceptation des identités et des différences.
C’est sans doute cela, avec la commémoration essentielle à notre mémoire collective, le plus bel hommage qui puisse être rendu aujourd’hui.

Renzo Sulli,
maire d’Echirolles
Vice-Président à la Métropole Grenoble-Alpes