De PLU en PLUi

Thématique actu

De PLU en PLUi

Tag(s)
Tags
PLU
Plan Local d'Urbanisme
Projets urbains
Publié le 25 avril 2017
Modifié le 19 mai 2017
Résumé actualité
Présentation des modifications du Plan local d’urbanisme (PLU) de la Ville en vue de la mise en place du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) de la Métropole. Echanges et explications en plus.
Paragraphs

Une centaine de personnes ont répondu à l’invitation de la municipalité pour ce temps d’échanges. Le maire Renzo Sulli a fait un rappel du contexte lors de son introduction. “Nous sommes dans un contexte nouveau. Les documents d’urbanisme sont de la compétence de la Métropole, le PLUi est en train de s’élaborer. Si nous voulons que dans le PLUi le projet de ville d’Echirolles soit intégré sur la base de ce que nous souhaitons, nous devons faire les propositions de modifications.” Des modifications qui ont fait appel à l’atelier urbain public, en intégrant au mieux les attentes des uns et des autres. L'enquête publique se déroulera du lundi 29 mai, 9 h, au samedi 24 juin, 12 h.

Image
Image
habitants et élus lors de la réunion
Texte

Trois objectifs majeurs

Les modifications n°8 du PLU visent essentiellement trois objectifs : conforter les zones économiques ; maîtriser la densité ; développer la diversité de l’habitat. Dans ce but, des parcelles comme les zones d’activité du Rondeau, des Buttes, ou l’entrée nord du centre-ville, sont préservées en zones économiques. Autour du pôle gare, le front de Rocade sera dédié à l’activité économique. Concernant l’habitat, les modifications concernent des ajustements de hauteur maximum et un équilibre du pourcentage de logements en accession. Quelques exemples : les projet Sierg et Sud Contentin du secteur Surieux assurent un taux minimum de 90 % de logements en accession. Sur le secteur République Frange Verte, on note un encadrement du logement locatif social, entre 20 et 25 % (au lieu de 30 % aujourd’hui), et une contrainte de modulation en R+1, R+2 et R+4. Un principe d’organisation et des orientations d’aménagements visent également à promouvoir une haute qualité environnementale.

Questions-réponses

La présentation a donné l’occasion aux habitant-es de réagir, dans un premier temps sur le lien avec la Métropole : “Qui a le pouvoir de décision là-dedans ?” Réponse apportée par le maire : “Au moment où l’on réfléchit à notre PLU, on le travaille avec la Métro. Il y aura des délibérations au conseil municipal et à la Métropole. Le pouvoir de décision finale est à la Métropole, mais cela est fait en complète intelligence avec les communes.” D’autres questions ont davantage porté sur le pourcentage de logement social jugé trop élevé par une partie des personnes présentes. Thierry Monel, premier adjoint, répond alors : “Quand on travaille sur un PLU, c’est pour répondre aux besoins de tous les Echirollois. Il est important de continuer à dire qu’Echirolles répond aux besoins de sa population, et des gens ont besoin de logement social.” Il souligne néanmoins que “le pourcentage de logement social ne cesse de diminuer depuis une dizaine d’années”.

MB

Image
Image
Intervention d'un habitant lors de la réunion
Titre
Le diaporama présenté lors de la réunion publique
Fichier

L'enquête publique

Trois permanences ont lieu avec le commissaire enquêteur :

  • lundi 29 mai, de 14 h à 17 h, à l'hôtel de ville en salle Ponatière ;
  • mercredi 7 juin, de 9 h à 12 h, à l'hôtel de ville en salle Ponatière ;
  • samedi 24 juin, de 9 h à 12 h, à l'hôtel de ville en salle de permanence, derrière l'accueil.

Le dossier d'enquête pourra aussi être consulté pendant toute la durée de l'enquête publique à partir du site Internet de la mairie d'Echirolles et de la plateforme participative de Grenoble Alpes-Métropole, d'où le public pourra déposer ses observations par voie dématérialisée.

Un avis d'enquête publique sera affiché sur les sites concernés par la modification : rue du 19 mars 1962, avenue de Grugliasco et allée Françoise Dolto, avenue du 8 mai 45 au niveau du croisement avec l'avenue Grugliasco, carrefour du Chêne, rue Guy Mocquet, avenue de la République.