Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Communiqué de Renzo Sulli, maire d’Échirolles, sur le maintien des blocs opératoires et des urgences à l’hôpital Sud

Thématique actu

Communiqué de Renzo Sulli, maire d’Échirolles, sur le maintien des blocs opératoires et des urgences à l’hôpital Sud

Publié le 28 mai 2021
Modifié le 28 mai 2021
Paragraphs

C’est avec une grande satisfaction que j’ai appris ce jeudi 27 mai la décision du Ministre Olivier Véran de renoncer au projet de fermeture du service des urgences et des blocs opératoires de l’Hopital Sud.

Dès la mobilisation des personnels aux mois de février et mars 2021, j’avais envoyé en courrier auprès de la direction du CHU Grenoble-Alpes à ce sujet mais n’avais pas reçu de réponse concrète sur les intentions de l’administration hospitalière et de l’Etat.

C’est pourquoi la ville d’Echirolles et des élus ont depuis soutenu toutes les initiatives des employés de l’hôpital et de la population pour obtenir un retrait de ce projet incompréhensible au regard de l’intérêt de l’ensemble des services de l’hôpital sud pour les habitant-es du sud de la Métropole et au-delà, notamment en ce qui concerne la chirurgie traumatique, la rééducation et le service des urgences recevant chaque année plus de 16000 visites.

J’ai pris plusieurs fois position publiquement à ce sujet, dans la presse comme au dernier conseil de la Métropole grenobloise mais je considère que les annonces du Ministre Olivier Véran sont loin d’être totalement rassurantes pour l’avenir.

Aussi, je demande que le plan d’aménagement et de modernisation annoncé pour le CHU Grenoble- Alpes dans le cadre du Ségur de la Santé concerne l’ensemble des sites, dont l’Hôpital Sud. Un manque d’investissement et de modernisation aujourd’hui risqueraient, sans aucun doute, de reposer la question du devenir de l’ensemble des services de l’Hôpital Sud à moyen ou long terme. Cette anticipation est absolument nécessaire.
Un vœu en ce sens sera présenté lors de la séance du conseil municipal de ce lundi 31 mai et nous resterons d’une vigilance extrême sur les évolutions de ce dossier essentiel pour les échirollois-es.