Berges du Drac, du nouveau !

Thématique actu

Berges du Drac, du nouveau !

Tag(s)
Tags
Plan Local d'Urbanisme
Publié le 16 mai 2018
Modifié le 16 mai 2018
Résumé actualité
Le troisième volet de l’opération a été présenté aux habitant-es. L’Open-Set comprend 66 logements en accession — 52 appartements, 8 logements intermédiaires et 6 maisons — sur le site des anciens tennis couverts.
Paragraphs
Image
Image
Projet Open set
Texte

Un projet qui vise, selon Emmanuel Chumiatcher, adjoint à l’aménagement urbain, à “opérer un rééquilibrage en faveur de l’accession”, de manière, même, à “aller au-delà de ce qui était prévu”, avec un possible complément sur les Berges du Drac 3. Projet qui a aussi pour objectif “de ne pas tomber sur les mêmes dysfonctionnements” que les deux opérations précédentes, “avec un îlot résidentiel fermé, une variété de typologies de logements”.
Le projet de l’atelier Inti Architecture, porté par Isère Habitat, s’organise donc autour d’un cœur d’îlot végétalisé en pleine terre, avec des jardins participatifs et une zone en stabilisé pour des jeux. Il comprend trois plots d’habitation, de R+3 à R+5, reliés par un socle commun pour donner son unité à l’opération, dont les terrasses végétalisées seront accessibles aux propriétaires. Huit logements intermédiaires, avec un accès privé depuis l’îlot, et six maisons individuelles, avec jardin privatif, complètent le programme.

Place au stationnement

La question du stationnement, problématique forte sur le secteur, n’a pas été oubliée. Quatre-vingt-six places enterrées — 66 box, 20 ouvertes — seront disponibles, ainsi que 20 places visiteurs en surface. Des aires auxquelles s’ajouteront, une fois l’opération achevée, 20 places extérieures réalisées par la Métropole. De quoi “améliorer la situation, même si c’est encore trop mesuré pour vous, a estimé Emmanuel Chumiatcher. L’opération va au-delà de ce qui est réglementairement attendu”. L’addition d’un certain nombre de dispositifs — campagne de verbalisation sur l’espace public, installation de mobilier urbain par la SDH sur l’espace privé —, “devrait permettre de réguler les choses”.

Image
Image
réunion publique berges du drac
Descriptif Image
Les élus, Thierry Monel, Daniel Bessiron, Emmanuel Chumiatcher, Alban Rosa (de gauche à droite), ont essayé de répondre aux inquiétudes des riverain-nes du projet concernant le stationnement.

Commerces et transports en commun demandés

La question des commerces a aussi été évoquée. “Nous, Ville et Métro, y travaillons. Nous arrivons à un seuil d’habitants qui devrait permettre de déclencher des envies”, a estimé Alban Rosa, adjoint à l’économie. Même s'il “n’y aura pas de commerce dans cette opération, nous n’avons pas voulu prendre le risque, a tempéré Emmanuel Chumiatcher. Peut-être dans la deuxième phase de l’opération Berges du Drac 3”.
Enfin, concernant les transports en commun, Daniel Bessiron, adjoint aux déplacements, a reconnu “qu’il existe un vide entre les Berges du Drac, la Viscose et Navis. Nous travaillons avec le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l'agglomération grenobloise sur la mise en place d’une ligne Proximo. C’est difficile tant que ces quartiers ne sont pas finalisés, mais vous aurez quelque chose, vous n’êtes pas oubliés”, a rassuré l’élu.

Image
Image
tennis couvert
Descriptif Image
La démolition des anciens tennis couverts, sur le site desquels sera édifié le nouveau programme immobilier, est prévue pour le printemps 2019.
Texte
Le calendrier des travaux

La démolition des anciens tennis couverts devrait avoir lieu en mars/avril 2019, après l'instruction du permis de construire et le démarrage de la commercialisation des logements, dont Isère Habitat a annoncé “qu'ils connaissent déjà un bel engouement, les maisons et logements intermédiaires notamment”. La première tranche, la plus proche des Berges du Drac 1, devrait démarrer en juin 2019, la seconde fin 2019, pour une livraison entre fin 2020, mi-2021.
Les travaux d'aménagement des voiries et abords menés par la Métro — réalisation des 20 places de stationnement et d'un trottoir de 2 mètres de large côté sud de la rue des Berges-du-Drac — démarreraient dans la foulée.
Un cheminement piéton paysager reliant le secteur à la salle polyvalente L'Azuré et aux nouveaux tennis couverts sera aussi aménagé, ainsi qu'un nouvel éclairage public.