A propos de l'établissement Philippe Grenier

Thématique actu

A propos de l'établissement Philippe Grenier

Publié le 30 avril 2019
Modifié le 3 mai 2019
Paragraphs

Échirolles, le 30 avril 2019

“L'établissement privé Philippe Grenier a fait l'objet d'une inspection par l’Éducation Nationale. Celle-ci a fait état de résultats catastrophiques non conformes aux attendus du socle commun de connaissances, qui définit ce que tout élève doit maîtriser à la fin de sa scolarité obligatoire. Le 12 février dernier, une décision de justice ordonnait la fermeture de l'école. Le contrôle pédagogique est de la compétence du recteur. Il s’assure que l’enseignement se conforme à notre Constitution et que l’instruction garantisse à chaque enfant les connaissances de base et de culture générale, le développement de son esprit critique, le partage des valeurs de la République.

Dès que ces informations nous ont été communiquées, le maire Renzo Sulli a fait part, dans un courrier, à Mme la Directrice académique de sa reconnaissance pour ce travail de suivi rigoureux qui s'assure d'une scolarité respectueuse, de la protection et de l'avenir des enfants de notre commune, dans le cadre de notre droit républicain. La laïcité, fondement de notre système éducatif assure la liberté de conscience, le libre exercice des cultes, dans le respect des principes républicains. C'est une force de notre démocratie qui s'exerce avec une justice indépendante. Nous faisons confiance au Ministère Public, qui a toute la connaissance du dossier et de ses implications, qui assure un contrôle auquel toutes les écoles sont soumises quelle que soit la religion enseignée, dans le respect des compétences respectives des un-es et des autres. Nous apprécions également les coopérations constructives et innovantes que nous travaillons avec l’Éducation Nationale, dans les groupes scolaires publics de notre commune à travers un projet éducatif partagé. Un travail précis en collaboration avec Mme l'Inspectrice et le service Éducation a anticipé les retours d'élèves dans les écoles publiques de la Ville. Ils sont potentiellement 14 échirollois-es sur un effectif total de 60 élèves en âge de scolarité obligatoire.”

 

Jacqueline Madrennes

Adjointe à l'éducation, la culture et au périscolaire, à la restauration et au travail de mémoire