Array ( )

Numérique : La Ville affine sa stratégie

Thématique actu

Numérique : La Ville affine sa stratégie

Tag(s)
Tags
Numérique
Publié le 21 décembre 2020
Modifié le 30 décembre 2020
Résumé actualité
Depuis la rentrée de septembre, la Ville, accompagnée par la société Onyx, mène une démarche de construction de sa stratégie de développement numérique.
Paragraphs
Image
Image
Aurélien Farge et Amandine Demore, respectivement conseiller municipal et première adjointe en charges du développement numérique, présentent la démarche d'élaboration de la stratégie numérique de la Ville pour les années à venir. Ils sont tous les deux assis derrière un bureau, face à eux se tient une journaliste.
Descriptif Image
Aurélien Farge et Amandine Demore, respectivement conseiller municipal et première adjointe en charges du développement numérique, ont présenté la démarche d'élaboration de la stratégie numérique de la Ville pour les années à venir.
Texte

Fin décembre, vous avez peut-être été interrogés par deux enquêtrices de la société Onyx, qui accompagne la Ville dans l’élaboration de sa stratégie numérique, sur vos pratiques numériques. Ces microtrottoirs font partie d’un dispositif plus large visant à «identifier les besoins des habitants, leurs craintes, leurs difficultés, pour mieux comprendre ce vers quoi il faut aller. L’objectif est de construire la stratégie la plus fine et la plus adaptée possible», détaille Aurélien Farge, conseiller municipal délégué au développement du numérique.
Une démarche débutée en septembre par un diagnostic auprès des services de la Ville pour recueillir de la matière, parce que «l’histoire numérique de la Ville ne commence pas aujourd’hui», poursuit Aurélien Farge. Des temps d’échanges avec les partenaires – CAF, associations… -, et des ateliers avec les agent-es municipaux ont aussi été organisés pour «avoir leur ressenti, leur retour sur l’usage quotidien des habitants, les freins, les opportunités».

Les habitant-es au coeur du dispositif

Les microtrottoirs et le questionnaire en ligne, en décembre et janvier, ont permis de compléter la démarche pour aller à la rencontre des habitants «placés au cœur de la démarche pour construire une stratégie à partir d’eux, de leurs besoins».
Son élaboration se poursuivra en février et mars avec la mise au point d’un plan de lutte contre la fracture numérique, de déploiement de nouveaux services, d’installation de nouveaux équipements, parce que «la fracture numérique est aujourd’hui multiple», assure Aurélien Farge. Elle s’achèvera en avril par une phase d’accompagnement des équipes de la Ville. «Notre volonté n’est pas de dématérialiser pour remplacer ou fermer des services, mais, au contraire, d’élargir et compléter l’accueil humain par un accès numérique », conclut l’élu.

Titre
L'interview d'Aurélien Farge, conseiller municipal au développement numérique
Vidéo