Array ( )

Un examen exhaustif des déplacements

Thématique actu

Un examen exhaustif des déplacements

Publié le 31 mai 2017
Modifié le 31 mai 2017
Résumé actualité
Le comité consultatif sur les déplacements (CCD) contribue au Plan de déplacements urbains (PDU) de l’agglomération grenobloise à partir des 60 propositions en ligne — consultables jusqu’au 11 juin — sur la plateforme participative de la Métropole. Ses membres ont voté pour ou contre, avec ou sans commentaires, faisant des suggestions.
Paragraphs

Le CCD a d’abord pris connaissance des 60 propositions issues d’une concertation de longue durée : panel citoyen du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l’agglomération, instances de concertation et autres ateliers thématiques, commission réseau, avis spontanés de particuliers. Elles se divisent en cinq thématiques : inciter à l’utilisation de modes alternatifs à la voiture ; piétons et vélos ; transports en commun ; utiliser les voitures autrement et les faire évoluer ; stationnements et livraisons. Les commentaires et le vote sur chaque proposition de l’instance locale représentent une somme significative, qui sera mise en ligne sur la plateforme dans les prochains jours.

Six nouvelles propositions

Les membres du CCD ne sont pas contentés d’arbitrer ou de valider. Ils enrichissent la réflexion en exprimant six nouvelles propositions. Ils souhaitent éviter les livraisons à certaines heures — entre 8 h et 9 h, 17 h et 19 h — en fonction du trafic général, cadencer comme le TER et renforcer partiellement la fréquence des transports en commun, remettre en service le parking-relais d’Alpexpo. Concernant le thème des piétons-vélos, ils suggèrent d’éclairer par le sol les voies vertes et des digues par soucis d’économie d’énergie et de protection de la faune, de faciliter les accès aux zones commerciales et les conditions de circulation en interne, de sécuriser l’accès à la digue depuis l’Espace Comboire (en particulier depuis le magasin Boulanger) et d’améliorer la signalétique.

Une riche actualité

En fin de séance, Daniel Bessiron, adjoint au développement durable et aux déplacements, et le comité ont passé en revue une actualité abondante : prolongation de la ligne de tram A ; satisfaction du maintien de la ligne de bus 68 représentant une “réelle utilité publique” ; réalisation de la modification du carrefour des rues Normandie-Niémen/Stalingrad afin de donner la priorité à la ligne C3 et de sécuriser la circulation globale ; présentation de l’expérimentation d’une zone bleue au centre-ville ; information sur l’état d’avancement du dossier de réaménagement de l’échangeur du Rondeau…
Un échange a abordé les “voies cyclables structurantes”, ex-“autoroutes à vélos”. La Métropole étudie deux options : un axe reliant les rues Victor-Hugo, Pierre-Sémard, de la Paix, Jean-Pierre-Timbaud, l’avenue du Général-de-Gaulle ; un variante qui bifurquerait de la rue Pierre-Sémard vers le cours Jean-Jaurès, en empruntant l’avenue Auguste-Ferrier. Enfin, l’éventualité de “zones de circulation restreinte” pour les poids-lourds à l’échelle de l’agglomération a également été examinée.

JFL