Array ( [valeur] => 3 [couleur_html] => #f0e641 )

Semaine de l’Affiche rouge : deux expositions au lycée Marie-Curie

Thématique actu

Semaine de l’Affiche rouge : deux expositions au lycée Marie-Curie

Tag(s)
Tags
commémoration
Exposition
Jeunesse
Publié le 20 janvier 2022
Modifié le 22 janvier 2022
Résumé actualité
Dans la cadre de la 10ème Semaine de l’Affiche rouge, le lycée Marie-Curie accueillait deux expositions sur la place des étrangers dans la résistance et les combats pour la Libération.
Paragraphs
Image
Image
La 10ème Semaine de l'Affiche rouge se tient sur Échirolles jusqu'au 20 janvier
Descriptif Image
La 10ème Semaine de l'Affiche rouge se tient sur Échirolles jusqu'au 20 janvier
Texte

Durant trois semaines, les lycéens de Marie-Curie ont pu voir deux expositions sur le thème des étrangers dans la résistance et les combats pour la Libération dans le hall de leur établissement. Elles ont été installées dans le cadre de la Semaine de l’Affiche rouge, organisée depuis 10 ans par l’association des Anciens combattants et résistants arméniens de l’armée française (AACRAAF). La première, écrite par cette association, s’intitule L’affiche rouge, les étrangers dans la résistance, et est axée sur le parcours tragique du groupe de résistants dit Manouchian, du nom de son chef de Missak Manouchian. La seconde, Votre sang qui chante sans frontières, a été mise à disposition par l’association nationale des anciens combattants. Plus générale, elle décrit le contexte français des années quarante et rappelle la contribution des combattants étrangers dans la Libération.

C’est important pour le devoir de mémoire des jeunes générations à l’égard des résistants et en particulier des résistants étrangers. Dans notre monde actuel, où prospère la peur de l’autre, il faut rappeler, que des personnes étrangères se sont battues pour la France, explique Daniel Marandjian, président de l’AACRAAF. “Et ces personnes peuvent être, pour les jeunes issus de l’immigration, leurs ancêtres”, ajoute le vice-président, Jean Forestier. “Ces expositions permettent de contrebalancer ce qu’on peut parfois autour de nous”, a réagi l’historien Claude Collin, auteur de nombreux ouvrages sur la question du rôle des étrangers dans la Résistance.

Image
Image
Une vingtaine de panneaux explicatifs étaient exposés dans le hall d'accueil du lycée Marie-Curie
Descriptif Image
Une vingtaine de panneaux explicatifs étaient exposés dans le hall d'accueil du lycée Marie-Curie
Image
Image
L'historien Claude Collin, Le président de l'AACRAAF, Daniel Marandjian, Le vice-président de l'AACRAAF, Jean Forestier et Anna Buttard, vice-présidente du CLV du lycée Marie-Curie.
Descriptif Image
L'historien Claude Collin, Le président de l'AACRAAF, Daniel Marandjian, Le vice-président de l'AACRAAF, Jean Forestier et Anna Buttard, vice-présidente du CLV du lycée Marie-Curie.
Texte

Si la crise sanitaire n’a pas pas permis aux élèves de réaliser les habituels travaux pédagogiques autour de ces expositions, ils ont été “fortement incités à aller les voir”, d’après la professeur-documentaliste du lycée, Mme Nowak. “Nous avons communiqué sur nos réseaux sociaux pour informer les élèves de ces expositions”, précise Anna Buttard, vice-présidente du Conseil de la vie lycéenne. Le proviseur du lycée, Fabrizio Cristante, a accueilli avec plaisir ces expositions et a exprimé son souhait de “continuer les prochaines années. Ces expositions seront installées le mois prochain au collège Jean-Vilar.
Quant à la commémoration de l’exécution du groupe de l'Affiche rouge par les nazis au Mont-Valérien le 21 février 1944, elle aura lieu dimanche 20 février à 11h au Monument aux morts, place de la Libération.