Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Réunion de rentrée des directeurs-trices d’école : de nombreux projets éducatifs sur fond de retrouvailles

Thématique actu

Réunion de rentrée des directeurs-trices d’école : de nombreux projets éducatifs sur fond de retrouvailles

Tag(s)
Tags
Projet éducatif de territoire
écoles
Publié le 8 septembre 2021
Modifié le 9 septembre 2021
Résumé actualité
Après une année scolaire hachée par la crise sanitaire, la traditionnelle réunion de rentrée des directeurs-trices d’école était celle des retrouvailles. Les différents acteurs de l'éducation sur le territoire ont pu évoquer leurs projets, avec bon espoir de les réaliser.
Paragraphs

Hier soir, les rangées de la salle du conseil de la mairie étaient remplies et l’ambiance studieuse : les directeurs-trices des écoles, l'inspectrice d’académie, les élu-es et équipes éducatives de la Ville étaient tous présents à l'appel de cette réunion de rentrée. Ce rendez-vous, qui leur permet chaque année de d’échanger sur les projets éducatifs de la Ville, s'est déroulé dans des conditions d'accueil proches de la normale. Des conditions qui tranchaient avec celles ayant émaillé les deux précédentes années scolaires, et qu’a rappelé Amandine Demore : “Ils [Les élèves, ndlr] ont vécu une année scolaire et demi très compliquée, qui peut impacter durablement leur épanouissement, leur rapport a l’école et leurs parcours éducatifs (...). Nous devons continuer à faire preuve d’une vigilance accrue pour ne rien relâcher.

Un peu moins d'élèves cette année

La première adjointe a aussi souhaité la bienvenue aux quatre nouvelles directrices ayant pris leur fonction ce mois de septembre et dressé un état des lieux chiffré des écoles échirolloises. Cette année les 21 établissements publics de la commune accueillent 3 582 élèves. C’est 156 élèves de moins que l’année passée, une tendance baissière conforme à ce qui est observé sur le département. En revanche, les activités périscolaires dénombrent 209 enfants de plus par rapport à l’année dernière, ce qui porte le nombre des inscrits à 2 428. 1 598 familles bénéficient ainsi de ce service municipal.

Des écoles rénovées

L’attention s’est aussi portée sur les travaux d’envergure engagés cet été dans les écoles : “Ils représentent notre volonté d’améliorer d’année en année le confort de travail des enfants de notre commune, des équipes enseignantes et des agentes et agents municipaux”, a souligné la première adjointe. Pendant la coupure estivale, la Ville a en effet fait refaire le carrelage des écoles élémentaires Jean-Jaurès et Paul-Langevin, commencé le remplacement des menuiseries du groupe scolaire Jean-Moulin et pratiquement terminé la transformation de la cour de l’école Marcel-David en îlot de fraîcheur.
Concernant l’accès au numérique dans les établissements scolaires, le Plan numérique élémentaire qui ambitionne d’étoffer les équipements numériques à disposition des équipes éducatives, sera achevé à la fin de l’année et la fibre va être installée dans toutes les écoles de la commune.

"Combattre les inégalités scolaires"

Ces équipements vont sans doute faciliter la mise en place du Projet éducatif de territoire (PEDT), qu’a évoqué Jacqueline Madrennes, adjointe à l'éducation, à la culture, au périscolaire et à la restauration : “Cette école républicaine et laïque et au cœur du PEDT, ce projet est éminemment social. Tous les enfants ne réussissent pas, souvent ce sont les enfants des milieux précarisés. Avec le refus du déterminisme, nous souhaitons combattre ces inégalités scolaires et entourer l’école de tout ce qui peut leur permettre de réussir.” Ce plan “global qui entoure l’école d’un ensemble de projets éducatifs”, a pour but “d’amener les petits Echirolloises et Echirollois à découvrir les ressources de leur territoire et à devenir des citoyens”.

Former de futurs citoyens

L’élue a ensuite présenté les différents services et acteurs de la Ville impliqués dans ce projet : les directions de l’éducation, de la culture et des sports, les services techniques, de la stratégie numérique, le centre d’accueil d'Evade, mais aussi le service de la prévention et la police municipale car les enfants sont des enfants, et la vie n’est pas un long fleuve tranquille”. L'adjointe a partagé son constat. Cette crise a fragilisé un certain nombre de famille et cela a eu une incidence sur nos élèves, sur l’école et les apprentissages. Ils faut réparer et remettre tout le monde sur les rails, nous sommes des éducateurs (…). Nous avons des ressources autour de nous, quand les limites sont dépassées, il faut que le cadre soit posé de façon lisible.”
L'inspectrice de l'éducation nationale, Béatrice Bossennec, a retenu “le plaisir de retrouver, les directeurs et les directrices et chacun, chacune de la mairie”: “Nous avons une qualité de travail ensemble qui m’est précieuse et qui me donne envie de rester sur le territoire.(…). Cette qualité d’enseignement (...) est possible car la mairie d’Échirolles est au coté des écoles, pour qu’ensemble on forme les enfants à devenir de futurs citoyens.”