Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Quartier Luire : Le programme de rénovation présenté aux habitant-es

Thématique actu

Quartier Luire : Le programme de rénovation présenté aux habitant-es

Publié le 23 juin 2022
Modifié le 23 juin 2022
Résumé actualité
Deux semaines après Alpes Isère Habitat à la Viscose, c’était au tour de la Société Dauphinoise pour l’Habitat (SDH) de présenter son programme de rénovation de La Luire.
Paragraphs
Image
Image
Le maire Renzo Sulli a incité les habitant-es à s'investir et à donner leur avis sur la rénovation de grande ampleur qui s'annonce, pour “être au plus près possible de leurs attentes”.
Descriptif Image
Le maire Renzo Sulli a incité les habitant-es à s'investir et à donner leur avis sur la rénovation de grande ampleur qui s'annonce, pour “être au plus près possible de leurs attentes”.
Texte

Un programme de rénovation important, conséquents, de plus de 22 millions d’euros sur 8 ans, jusqu’en 2030, sur lequel le maire Renzo Sulli a souhaité “que les habitants contribuent à la réflexion après deux années d’interruptions dues au Covid, pour qu’il soit le plus juste et le plus pertinent possible”.
Concrètement, le remplacement des menuiseries extérieures en bois et en PVC, des fenêtres, actuellement en cours, se poursuivra jusqu’en 2025 pour un montant de 6,25 millions. Il devrait déjà permettre “une amélioration thermique significative”, selon la SDH.

Des travaux d'importance

D’importants travaux de réhabilitation thermique des façades extérieures des 590 logements des deux barres et de la tour sont également prévus entre 206 et 2029 pour 15,9 millions. Ils permettront d’améliorer l’isolation, d’alléger la facture énergétique, écologique, ainsi que celle des locataires.
Il faut intervenir pour isoler, consommer moins et que les factures n’explosent pas, abondait le maire. Il ne faut pas faire les choses au rabais !” Enfin, la tour de La Luire, actuellement soumise à la réglementation liée aux Immeubles de grande hauteur (IGH), qui comprend les batiments de plus de 50 mètres, pourrait être écrêtée de quatre étages pour ne plus y être soumise.
La Préfecture a donné son aval, reste à s’assurer de la viabilité structurelle de ces travaux, qui pourraient s’échelonner jusqu’en 2024.

Image
Image
La tour de La Luire, classée parmi les Immeubles de grande hauteur (IGH), pourrait "perdre" quatre étages pour ne plus être soumise à la réglementation qui y est liée.
Descriptif Image
La tour de La Luire, classée parmi les Immeubles de grande hauteur (IGH), pourrait "perdre" quatre étages pour ne plus être soumise à la réglementation qui y est liée.