Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Présentation de saison de La Rampe: un air de liberté

Thématique actu

Présentation de saison de La Rampe: un air de liberté

Tag(s)
Tags
La Rampe - La Ponatière
Spectacle
Publié le 18 juin 2021
Modifié le 8 juillet 2021
Résumé actualité
Lors d'une présentation de saison aux accents de vacances mercredi dernier, La Rampe – La Ponatière a amené son public loin des sentiers battus, à la découverte d’une programmation cosmopolite, singulière et engagée.
Paragraphs
Image
Image
 Photo de la présentation de saison la Rampe-La Ponatière pour la saison 2021-2022. Nous voyons Le chœur Spirito sur scène. Les chanteurs et chanteuses sont habillé-es en noir et blanc. Ils intérprètent un de leur morceau sous la direction de leur cheffe de choeur, Nicole Corti.
Descriptif Image
Le chœur Spirito et son cheffe de chœur, Nicole Corti.
Texte

Des chaises longues en guise de strapontins et des lampions à la place des projecteurs. La présentation de saison de La Rampe – La Ponatière, qui s’est déroulé sur le parking à l’arrière de la salle de spectacle mercredi 16 juin, avait les airs d’une soirée d’été. “Cette présentation est particulière, on l’a voulu pétillante et festive à l’image de notre programmation”, éclaire Josèfa Gallardo, la directrice.
Dans cette ambiance inattendue de cabaret, les spectateurs ont rapidement reconnu la signature musicale de La Rampe avec le groupe Spirito. Le chœur de chambre dirigé par Nicole Corti a interprété quatre valses avant de laisser la scène à Josèfa Gallardo pour la présentation des spectacles.

 

Cette saison sera très musicale”, a-t-elle indiquée, mentionnant la venue de l’Orchestre national de Lyon, de l’Orchestre de Chambre de Toulouse, d’Insula Orchestra et, entre autres pointures de la musique instrumentale, de la flûtiste Naïssam Jalal et de l’orchestre symphonique Divertimento. “Naïssam Jalal est une flûtiste virtuose, qui arrive à faire passer mille émotions avec son instrument. Dans son morceau en hommage aux réfugiés syriens, on dirait qu’elle fait pleurer sa flûte”, témoigne Josèfa Gallardo. De façon plus générale, c’est une saison qui fera sans aucun doute vibrer le public, avec de la joie, des larmes, de l’amour et de l’humour. Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges”, promet-elle.
Il sera en effet question d’amour avec le spectacle 14 duos d’amour en septembre et l’incontournable Roméo et Juliette interprété par le Ballet du Grand Théâtre de Genève, et d’humour avec le Cabaret extraordinaire : “Un show déjanté mené par un diva excentrique tout droit sortie d’un film d’Almodóvar!” . Le Malandain Ballet Biarritz, quant à lui, mettra en avant la beauté et la sensualité de la Sixième symphonie de Beethoven.

 

Image
Image
Photo de la présentation de saison la Rampe-La Ponatière pour la saison 2021-2022. Nous voyons Rafael Smadja  sur scène, il présente son nouveau spectacle.
Descriptif Image
Rafael Smadja bientôt sur la scène de la cité-théâtre La Ponatière


Image
Image
Photo de la présentation de saison la Rampe-La Ponatière pour la saison 2021-2022. Celle-ci se déroulait en extérieur. Le parking a été recouvert d'un tapis vert, effet herbe. Des tables de jardin et des chaises sont installées, des fanions et lampions blanc et orange (aux couleurs de la saison) sont suspendus en hauteur. Nous voyons les habitant-es installés sur les tables.
Descriptif Image
Ambiance guinguette pour la présentation de saison de La Rampe - La Ponataière en extérieur.

Texte

Cette saison comporte des nouveautés mais aussi des reports”, précise Josèfa Gallardo, Avec la fermeture des salles, des troupes n’ont pas pu présenter leur création et ont été en difficulté. Or, la finalité du spectacle vivant, c'est d'être montré au public. Il fallait que les spectacles qui n’avaient encore jamais pu être joués rencontrent enfin le leur”.
C’est le cas de Baobabs qui se produira pour la première à La Rampe cet automne. Ce spectacle “coup de poing” met en scène les inquiétudes climatiques de la nouvelle génération avec les jeunes danseurs du groupe Grenade. Le “voyage au cœur des musiques de la péninsule ibérique” de Romances Inciertos a été également reprogrammé: “Il n’était pas possible que ce spectacle ne vienne pas à La Rampe. C’est une prestation d'une intensité telle que, quand elle se termine, il y a un instant suspendu avant les applaudissements, le temps que le public réalise qu’il vient d’assister à quelque chose de grandiose.”

 

La Rampe, c'est aussi les arts du cirque et des créations surprenantes, à la croisée de plusieurs disciplines. La Compagnie Gravity and others myths et le collectif Sous le manteau repousseront les limites de la performance physique. Denis Plassard mélange théâtre et danse avec son ingénieux Dans le détail, un cluedo artistique où les spectateurs doivent retrouver un coupable en repérant le danseur qui réalise le même geste sur les différentes scènes.
Si La Rampe fait la part belle aux spectacle “grand format”, la cité-théâtre La Ponatière accueillera plusieurs spectacles “dans un cadre plus intimiste, plus réservé”, note Josèfa Gallardo. Une ambiance qui sied particulièrement au conteur et musicien Marien Tillet, qui adore faire frissonner son public. On le retrouve avec Deux sœurs, une enquête sur de mystérieuses disparitions dans l’Irlande des années 1950.
Cette saison inclut aussi les plus jeunes. Lux raconte aux enfants à partir de 5 ans l’histoire d’une petite fille qui a peur du blanc. Un autre dimanche au mois de janvier, Sous la neige, spectacle féerique et poétique, s’adresse aux enfants et bébés à partir de 18 mois.

Image
Image
Photo de la présentation de saison la Rampe-La Ponatière pour la saison 2021-2022. Nous voyons Marien Tillet  sur scène, il présente son nouveau spectacle "Deux soeurs"
Descriptif Image
Marien Tillet