Array ( )

Pic de pollution : Le dispositif de la Métropole

Thématique actu

Pic de pollution : Le dispositif de la Métropole

Tag(s)
Tags
Qualité de l'air
Santé
Publié le 13 décembre 2016
Modifié le 30 mars 2017
Résumé actualité
Après plusieurs épisodes de pollution successifs, petit rappel des mesures qui s'appliquent dans ce genre de situation.
Paragraphs
Image
Image
Circulation sur la rocade sud
Texte

Un dispositif d'ensemble

Un dispositif pour lutter contre les pics de pollution sur l’agglomération, et donc œuvrer en faveur de la qualité de l'air, a été mis en place par les principaux acteurs institutionnels, médiatiques et économiques de l'agglomération depuis le mois de novembre 2016.

Les mesures au jour le jour

Il consiste en la mise en place d'une série de mesures concrètes dès l'apparition du pic de pollution :

  • Jour 2 : réduction de 20 km/h de la vitesse sur les voies où la vitesse maximale est supérieure ou égale à 90 km/h sur les 49 communes de la Métropole.
  • Jour 4 : réduction à 70 km/h sur l'A51, l'A480 et l'A48, entre les péages de Vif et Voreppe, sur l'A41 entre Carronnerie et le péage de Crolles.
  • Jour 5 : réduction de la tarification des transports en commun, le titre de transport est valable toute la journée sur les réseaux TAG, Grésivaudan TouGo et Pays voironnais, ½ tarif pour Métrovélo, et interdiction de circulation pour les véhicules sans certificat, immatriculés avant le 1er janvier 1997 sur les 49 communes de la Métropole et les accès par autoroute à partir des péages A48 Voreppe et A41 Crolles.
  • Jour 7 et suivants : gratuité des transports et interdiction de circulation pour les véhicules avec les certificats 4 et 5 ou sans certificat, immatriculés avant le 1er janvier 1997 sur les 49 communes de la Métropole et les accès par autoroute à partir des péages A48 Voreppe et A41 Crolles.
Image
Image
Vue aérienne d'Echirolles
Texte

Les Certificats de qualité de l'air

Les Certificats de qualité de l'air pour véhicule adopté par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, depuis le 1er juillet 2016, ont également été mis en place sur la Métropole. Ils classent les véhicules en 6 catégories selon la motorisation et la date de première immatriculation, et permettent de définir si le véhicule est autorisé à circuler à partir du 5e jour du pic de pollution.
Pour l'obtenir, connectez vous sur la plateforme du ministère de l'Environnement, www.certificat-air.gouv.fr, en vous munissant au préalable de votre certificat d'immatriculation (ex-carte grise). Le coût du certificat est de 4,18 euros (coût de l'envoi postal inclus).