Array ( [valeur] => 3 [couleur_html] => #f0e641 )

Participation : Les Ambassadeurs culturels entrent en scène

Thématique actu

Participation : Les Ambassadeurs culturels entrent en scène

Tag(s)
Tags
Culture
Publié le 17 janvier 2022
Modifié le 17 janvier 2022
Résumé actualité
Le premier atelier organisé dans le cadre de la Fabrique citoyenne, celui des Ambassadeurs culturels, a été lancé ce vendredi 14 janvier, à La Rampe. Il vise à permettre à des habitant-es de participer à la programmation culturelle de Destination été.
Paragraphs
Image
Image
Le projet des Ambassadeurs culturels a fait l'objet d'une présentation par Mustafa Ferkous, directeur de Dcap, lors des Assises de la Ville. Il fait partie, comme d'autres, de la dynamique de Fabrique citoyenne.
Descriptif Image
Le projet des Ambassadeurs culturels a fait l'objet d'une présentation par Mustapha Ferkous, responsable de Dcap, lors des Assises de la Ville. Il fait partie, comme d'autres, de la dynamique de Fabrique citoyenne.
Texte

Je suis très heureuse que le premier atelier de la Fabrique citoyenne concerne la culture. C’est symbolique, car la culture est au cœur de nos priorités. C’est un beau message, un joli travail que l’on va mener ensemble”, expliquait jacqueline Madrennes, adjointe à la culture, en début de séance. “La culture est la première à se lancer. Je la félicite et remercie, car l’objectif de la Fabrique est d’ouvrir le champ de la participation habitante au-delà de la question des aménagements, se réjouissait également la première adjointe Amandine Demore, en charge de la Fabrique citoyenne, présente pour ce premier rendez-vous. C’est un signal fort et intéressant pour expérimenter et sortir des sentiers battus”.
Et en ce qui concerne l’expérimentation et l’exploration des sentiers battus, les participant-es ne devraient pas être déçu-es : ils et elles disposent seulement de quelques semaines pour élaborer la programmation culturelle de la prochaine édition de Destination été, en juillet 2022…

Aiguiser le regard,
travailler l’œil du spectateur...

Une belle expérience, à n’en pas douter, mais aussi un sacré challenge à relever quand on sait “qu’il faut une année pour construire la programmation d’une salle comme la Rampe, illustrait Mustapha Ferkous, responsable de Dcap (Développement culturel et poésie), service de la direction des affaires culturelles de la Ville, qui pilote l’atelier. Il va falloir aller très vite…
Pour ce faire, les ambassadeurs et ambassadrices participeront à des réunions avec des professionnel-les, assisteront à des spectacles, rencontreront des artistes, à commencer par le chorégraphe Denis Plassard, le 3 février prochain, à l’occasion de la représentation de son spectacle, Dans le détail, à La Rampe. De quoi commencer “à aiguiser leur regard, à travailler l’œil du spectateur pour en faire de bons ambassadeurs”, poursuivait Mustafa Ferkous.
D’ici deux mois, les participant-es devront en effet sélectionner trois spectacles qui seront présentés cet été, en juillet, dans les parcs, lors de Destination été.

Image
Image
Le premier atelier des Ambassadeurs a eu lieu à La Rampe en présence de la première adjointe Amandine Demore et de l'adjointe à la culture Jacqueline Madrennes. Ils se retrouveront une à deux fois par mois pour élaborer le programme culturel de l'été.
Descriptif Image
Le premier atelier des Ambassadeurs a eu lieu à La Rampe en présence de la première adjointe Amandine Demore et de l'adjointe à la culture Jacqueline Madrennes. Ils se retrouveront une à deux fois par mois pour élaborer le programme culturel de l'été.

Des Ambassadeurs engagés

L’objectif, selon Lisa Urien, chargée de la communication de La Rampe, est “de les accompagner dans leurs choix en tenant compte de toutes les contraintes : Savoir pour qui on programme, pour quel public et quels enjeux, en tenant compte du lieu, du budget, de la communication, de l’accueil des artistes… Nous allons vous amener à vous poser toutes ces questions”.
Un programme qui a de quoi séduire. “J’avais envie de m’investir, expliquait Sihem Bouchakour, une participante. Je trouve ce projet très intéressant pour toucher des publics différents. La culture peut apporter beaucoup de joie, de bonheur, susciter l’envie de venir, de s’engager”. Et ça tombe bien, c’est aussi la finalité de la Fabrique citoyenne…
Les habitants ont des difficultés à sortir depuis quelques mois. La rencontre autour du spectacle permet de nouer une autre relation. Il faut multiplier les aller vers”, concluait Jacqueline Madrennes. Aux ambassadeurs et ambassadrices, après cette grande première, d’entrer en scène.

 

Plus d'information sur les Ambassadeurs culturels : Dcap, Mustapha Ferkous, m.ferkous@ville-echirolles.fr, 06 16 51 67 77