Non-violence : une semaine pour en parler

Thématique actu

Non-violence : une semaine pour en parler

Tag(s)
Tags
non-violence
jeunesse
Concertation
Publié le 3 octobre 2018
Modifié le 16 novembre 2018
Résumé actualité
Un Forum des initiatives jeunes, à Echirolles, a ouvert la Semaine de la non-violence sur l’agglomération. L’objectif est d’offrir plus de place et de visibilité à la mobilisation des jeunes.
Paragraphs
Image
Image
Forum des initiatives jeunes
Descriptif Image
Durant ces deux journées, les jeunes de la douzaine d'associations présentes ont pu se rencontrer, échanger et faire connaître leurs actions aux visiteur-euses.
Texte

Lancée en 2014 à Echirolles par le collectif Agir pour la paix, la Journée de la non-violence a pris cette année une autre dimension. “Les jeunes et les associations avaient envie d’avoir plus de temps, de visibilité, pour montrer ce qu’ils font durant toute l’année sur la non-violence, pour partager, débattre, échanger leur expérience”, explique Annick Bousba, directrice de la MJC Desnos, particulièrement engagée sur la question à travers le collectif.
Voilà pourquoi la Journée a laissé place à une Semaine de la non-violence sur l’agglomération, inaugurée par un Forum des initiatives jeunes, samedi 29 et dimanche 30 septembre, à Echirolles.

Une semaine pour toutes et tous !

Une douzaine d’associations venues de la région — BatukaVI, One luck, Associajeunes, Marilia, Vie et partage, Hope… —, mais aussi du Danemark ou de Belgique, étaient ainsi présentes. L’occasion pour leurs adhérent-es de se rencontrer et d’échanger sur leurs pratiques ou les difficultés qu’elles rencontrent.
“Il y a au sein du collectif des associations qui n’ont pas les mêmes activités ou centres d’intérêt, résume Mayare Bouhafs, coordinatrice du collectif Agir pour la paix. L’idée était de passer à une semaine pour faire de la place pour tout le monde. Ça fait plaisir de travailler tous ensemble, j’espère que ce n’est pas la dernière année.”

Image
Image
Forum des initiatives jeunes
Descriptif Image
Le partenariat avec la radio News'FM a permis à chacune des associations de se présenter et de faire connaître leurs actions au plus grand nombre, via les ondes.
Image
Image
Forum des initiatives jeunes
Descriptif Image
Présent lors de l'inauguration, aux côtés des adjointes Sylvette Rochas et Liliane Pesquet, Pierre Labriet, élu à la jeunesse, a salué l'initiative et l'engagement des jeunes à promouvoir la non-violence et la solidarité.
Texte

Une question de confiance...

Visiblement, non. Au cours de ces deux jours, chacun-e a pu se rendre sur le stand des uns et des autres. Un temps de présentation à permis à chaque association de se présenter, et un temps de débat d’échanger sur la confiance accordée aux jeunes par les hommes politiques et personnes à responsabilité.
Présent lors de l’inauguration, Pierre Labriet, adjoint à la jeunesse, n’a pas manqué de réaffirmer celle accordée par la Ville, partenaire de la manifestation pour la première fois à travers la Direction jeunesse : “La Ville soutiendra toujours la possibilité donnée aux jeunes de prendre des responsabilités, de s’engager pour la société.”
Cette Journée, devenue Semaine, en est un bel exemple.

Retrouvez le programme de la Semaine

La Semaine a son hymne

“Alors j’avance la main levée, nos frères ne sont pas morts pour rien, parents, enfants, agissons pour la Paix, ensemble, montrons le chemin.” Voilà le refrain de l’hymne pour la paix sur laquelle plusieurs artistes et jeunes de l’agglomération ont travaillé durant l’année. Une hymne qui ancre symboliquement la journée. Chacun-e a posé ses paroles en algérien, bambara (un dialecte malien), français, provençal… sur des rythmes rap, reggae, musiques d’Afrique de l’Ouest, et une instrumentale fournie par le musicien Oxydz. L’hymne, et son clip, tourné lors du Forum, ont été présentés le mardi 2 octobre.
Les danseurs de So seven kills ont aussi fait la démonstration de leur talent lors du Forum.