Array ( )

Navis: un nouveau quartier en voie de création

Thématique actu

Navis: un nouveau quartier en voie de création

Tag(s)
Tags
Navis
Rondeau
Publié le 11 février 2015
Modifié le 30 mars 2017
Résumé actualité
Les engins de chantiers s'activent. Des livraisons de logements sont attendues au cours du premier semestre 2017. L'aboutissement de dix ans de réflexion et de rencontres avec les riverains.
Paragraphs
Image
Image
Navis: un nouveau quartier en voie de création
Descriptif Image
Le futur quartier Navis avec les différents programmes, et au Nord-Ouest, l'échangeur du Rondeau.
Texte

Un nouveau quartier Navis est dans les tuyaux, et se situera sur l'ancien terrain de football, et plus au nord, sur le terrain de stockage de matériaux. Ce nouveau projet prévoit 217 logements répartis sur quatre programmes, avec un mélange entre activité et habitat comprenant du logement spécifique (jeunes et seniors), et intègre la question des espaces verts et des déplacements. Dans le détail, on trouve un programme d'activité de 4 900 m², baptisé Rayon vert, un R+6 qui se trouvera en front de rocade. Cet immeuble d'activité aura aussi comme mission "de protéger les lotissements du vent du nord et du bruit en provenance de la rocade", précise l'architecte d'Arche 5, Jean-Claude Chamberlan. Le projet prévoit également 31 logements en accession sociale (Les Feuillantines, par Dauphilogis) ; 39 logement en locatif social (par l'Opac 38) ; 15 logements sociaux jeunes, 12 logements sociaux seniors et 36 logements intermédiaires (programme 3F) ; 84 logements en accession privée (La Rayonne, par MV Résidences).

Image
Image
Navis: un nouveau quartier en voie de création
Descriptif Image
Elus et habitants se sont retrouvés à l'auberge de jeunesse pour la présentation du projet.
Texte

Des habitants entendus

Les projets d'aménagement suscitent des interrogations chez les habitants du quartier. Mais les élus se sont montrés rassurants. "Dans tous les projets d'aménagement, il y a bien entendu des inquiétudes, explique le maire, mais quand on a un projet réfléchi comme celui-ci, il n'y a jamais une dévalorisation des parties environnantes." Des inquiétudes qui se portent également sur la place des espaces verts. Emmanuel Chumiatcher, adjoint à l'urbanisme, a précisé que le projet "est moins dense, dans le rapport entre les parties végétales et bâties, que les îlots les moins denses du centre-ville". Une situation confirmée par l'architecte, qui précise l'objectif d'offrir à "chaque résidence des espaces verts confortables". La question des transports en commun a été évoquée par les habitants. Elisabeth Legrand, adjointe au maire et conseillère générale, a réaffirmé "l'ambition de la Ville de voir se prolonger la ligne de tram E jusqu'à Flottibulle". Le maire précisant : "Pour qu'il y ait des dessertes, il faut qu'il y ait des habitants !" Au sujet de l'accueil scolaire, les évolutions ont été anticipées. "L'école Jean-Jaurès, avec le restaurant scolaire, nous permettra d'accueillir tout le monde, et s'il y a besoin de plus, il y a l'école Vaillant-Couturier, remarque le maire. Nous avons de la marge pour accueillir l'ensemble des scolaires sur le secteur !"

Image
Image
Navis: un nouveau quartier en voie de création
Texte

Les travaux sur plusieurs phases

Une première phase devrait sortir de terre en 2017, mais les travaux sont prévus pour démarrer début 2015. Une première phase concerne essentiellement les réseaux d'eau potable, d'eaux usées et du chauffage urbain à créer entre les rues du Tremblay et René-Thomas. Les accès à la mosquée ou au musée ne seront pas coupés. Et si la zone de stationnement actuelle est amenée à disparaître, elle sera remplacée par une autre aire de stationnement qui se situera derrière le musée, dont le cheminement piétons sera sécurisé. A partir de mai 2015, il sera temps de démarrer les chantiers de construction. Des chantiers qui prennent en compte la vie du quartier afin de causer "le minimum de nuisances possibles et d'assurer la sécurité de tous", comme l'a expliqué Pierre Giroud, du bureau d'études en charge des travaux d'aménagement. "Il n'y aura pas de sortie de véhicules de chantier vers les rues où vous habitez et aucune circulation du chantier autour de l'école. On souhaite une zone de chantier qui a le moins d'interférences."