Array ( )

Maisons des habitant-es : bienvenue dans votre nouveau chez vous !

Thématique actu

Maisons des habitant-es : bienvenue dans votre nouveau chez vous !

Publié le 26 septembre 2017
Modifié le 26 janvier 2018
Résumé actualité
Depuis le 23 septembre, les centres sociaux ont changé de nom. Il faut désormais les appeler Maisons des habitant-es (MDH). Une nouvelle habitude à prendre.
Paragraphs
Image
Image
Inauguration Maisons des habitant-es 2017
Texte

Mais “loin d’un simple changement d’appellation, cette mutation traduit une réelle orientation pour rendre mieux visible l’action sociale de la Ville, faciliter l’accès de ces lieux à toutes et tous, faire de l’égalité un fil conducteur dans tout ce ce que nous entreprenons dans notre ville”, détaillait le maire Renzo Sulli, lors de l’inauguration. “Un cycle se termine, une nouvelle aventure commence dans un monde qui change, tout en s’inscrivant dans notre histoire collective”, poursuivait le premier élu, précisant “qu’Echirolles continue et continuera d’affirmer l’innovation sociale comme élément incontournable du mieux vivre ensemble”. Les MDH en sont l’illustration.

Image
Image
Inauguration Maisons des habitant-es 2017
Texte

Des habitant-es impliqué-es

De nouveaux services et propositions seront ainsi offerts, avec la présence de la Maison des parents, de Trait d’Union ParoleSanté, des services gérontologie et prévention, la création d’espaces numériques, le renouvellement du dispositif de gestion urbaine de proximité. Des services et propositions amenés à s’enrichir “pour mieux s’adapter aux réalités de nos territoires. Les Echirollois-es seront acteur-trices de ces équipements. Leur participation permettra d’en faire des lieux qui leur conviennent”. Une richesse, une participation déjà à l’œuvre lors des journées portes ouvertes des six Maisons des habitant-es qui ont suivi l’inauguration.

Image
Image
Inauguration Maisons des habitant-es 2017
Texte

Des Maisons pour toutes et tous

Des Essarts aux Granges, de la Ville Neuve au Village Sud, en passant par les secteurs Ouest et Centre, professionnel-les, bénévoles et usager-ères ont fait la démonstration de cette dynamique nouvelle. Chacun avec ses spécificités. A Surieux, un nouveau décor a été planté, avec une fresque flambant neuve, des espaces revus et agrandis. Aux Essarts, place aux associations partenaires, dans une ambiance musicale, comme à Anne-Frank/Les Granges, où professionnel-les et bénévoles ont fait étalage de toutes les actions proposées. A Ecureuils/Centre-Est, culture et débat ont fait bon ménage, tandis qu’à Ouest, la Ponatière investissait la place Georges-Kioulou pour un moment festif. Enfin, la MDH Villages Sud — active depuis février — donnait le ton avec “une fréquentation énorme”. Car, faut-il le répéter, les Maison des habitant-es sont ouvertes à toutes et tous.