Array ( )

Les Epicureuils, une Amap qui marche

Thématique actu

Les Epicureuils, une Amap qui marche

Publié le 22 octobre 2018
Modifié le 23 octobre 2018
Résumé actualité
Lancée en 2015 par deux habitantes du quartier, l’Amap Les Epicureuils a depuis pris son rythme de croisière. Et le principe continue de séduire de nouveaux adhérents.
Paragraphs
Image
Image
Portes ouvertes Amap les Epicureuils
Texte

Quand elles ont créé l’Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) Les Epicureuils avec une amie en 2015, à Jean-Jaurès, Sandra Djeradi et Raphaële Barnier avaient deux objectifs : “Proposer aux habitants du quartier un lieu de distribution de proximité, et un temps créateur de lien social”, dit Sandra.
Depuis, une trentaine d’adhérent-es ont souscrit au principe d’une Amap — payer en avance, à un juste prix, les produits d’un producteur pour lui assurer un débouché et un revenu régulier — et à celui d’un lieu de rencontre et d’échange, le mardi, de 18 h 30 à 19 h 30, à l’auberge de jeunesse.

Entre échange et transparence

“Nous communiquons beaucoup avec nos producteurs et nos amapiens. Il y a de de l’échange et de transparence”, confirme Sandra, même si elle souhaite toujours plus de participation et de rencontre. A ce titre, les portes ouvertes ont dû la combler.
Habitués et curieux se sont pressés dans la salle mise à disposition par l’auberge de jeunesse pour obtenir des renseignements auprès des deux référentes ou des cinq producteurs de l’Amap. Et découvrir les produits bio et locaux livrés chaque semaine : fruits, légumes, volailles, fromages, miel, confitures, œufs, farines...
De bon augure pour la suite.

Image
Image
Portes ouvertes Amap les Epicureuils