Array ( )

Le déneigement à l’épreuve du trafic routier

Thématique actu

Le déneigement à l’épreuve du trafic routier

Tag(s)
Tags
Propreté
Publié le 20 décembre 2017
Modifié le 20 décembre 2017
Résumé actualité
L’agglomération grenobloise a connu un épisode de neige lundi 18 décembre. Les services de la Ville sont intervenus en début de matinée sur les voiries ouvertes à la circulation (en commençant par les axes principaux), les pistes cyclables, les accès aux bâtiments publics et transports en commun prioritairement.
Paragraphs

Une trentaine d’agents municipaux, des services espaces verts et propreté urbaine, ont été mobilisés, faisant preuve de présence et de professionnalisme. Si les voiries principales étaient dégagées lundi dès 16 h, les équipes de terrain ont terminé le travail le mardi matin, à partir de 5 h, notamment pour finaliser l’accès aux écoles.
Les interventions ne se font pas sans contraintes, qui peuvent ralentir le service. En effet, “lorsqu’une chute neigeuse se produit aux heures de pointe de la circulation, comme cela a été le cas lundi 18 décembre, les véhicules de déneigement ne peuvent intervenir dans un trafic congestionné. C’est le pire moment. Nous sommes dans l’obligation d’attendre que le flux routier devienne plus fluide pour agir”, insiste Philippe Brunet-Jailly, chef du service propreté urbaine et festivités. Il convient aussi de rappeler aux usagers que les techniciens “ne peuvent garantir une chaussée «au noir» tant que l’épisode neigeux est en cours”. Enfin, le sel, contrairement à ce que tout le monde pense, ne fait pas des miracles. Il est même inefficace tant qu’il neige. “Seul le raclage permanent, et le salage — plusieurs tonnes ont été répandues — seulement à la fin de la chute, sont efficaces.”
Sans omettre — question de bons sens — les équipements spéciaux qui permettent aux véhicules de circuler en sécurité !

JFL

Image
Image
Déneigement aux abords de l'hôtel de ville
Descriptif Image
Outre les axes de circulation principaux, les services propreté urbaine et espaces verts dégagent les voies cyclables et piétonnes, notamment aux abords d'équipements publics.