Array ( )

Le collège Pablo-Picasso reçoit les lauréats et lauréates du brevet

Thématique actu

Le collège Pablo-Picasso reçoit les lauréats et lauréates du brevet

Publié le 17 octobre 2018
Modifié le 19 octobre 2018
Résumé actualité
Quarante-huit jeunes, sur 76 candidat-es, ont reçu leur diplôme national du brevet au collège Pablo-Picasso. L’établissement échirollois totalise 35 mentions, dont 11 très bien.
Paragraphs

Très sûr de lui, Mehdi visait 100 points à l’oral et les a obtenus. Quant à la mention très bien… “je m’y attendais, mes parents étaient très fiers”, dit-il, “en toute modestie”, car le travail a payé. En seconde au lycée Marie-Curie, il hésite entre S et L pour la suite. “J’ai eu de très bonnes notes en français et j’apprécie particulièrement les matières scientifiques. Je souhaite devenir médecin ou infirmier, c’est comme une vocation. En tout cas, je le sens comme ça.” Dayana, elle aussi au lycée général et technologique d’Echirolles, exprime un large sourire, affichant la mention très bien : “J’ai cartonné en maths !”. Elle vise S ensuite, se destine au métier d’hôtesse de l’air. “Depuis toute petite, je suis attirée par cette profession. Une cousine de ma mère est hôtesse au sol et m’a sans doute influencée.”
Jamais deux sans trois. Yousra pointe également un très bien. Lycéenne à Marie-Curie, elle s’attendait à de tels résultats : “J’ai révisé en conséquence et je me sentais prête. Je veux devenir médecin, chirurgienne.” Outre la série télévisée américaine “Grey’s Anatomy” qui l’a inspirée, elle se réfère à sa famille : “Plusieurs personnes ont des problèmes de santé, et ça me pousse !”

Faciliter une réussite au brevet

L’établissement échirollois affiche 67,5 % de réussite, en légère progression. Parmi les 35 mentions, on repère 11 très bien, 11 bien, 13 assez bien. Aujourd’hui, 70 % des lauréat-es sont en lycée général ou technologique, 28 % en seconde professionnelle, plus quelques CAP et élèves en apprentissage.
Présente à la remise des diplômes, Jacqueline Madrennes, adjointe à l'éducation et la culture, a salué la performance d’un brevet, assurant les élèves “du soutien et de la fierté du maire et de la Ville d’Echirolles”.

Image
Image
Remise de brevets au collège Pablo Picasso
Descriptif Image
Maryline Albano, principale du collège Picasso, et Jacqueline Madrennes, adjointe à l'éducation et la culture, ont salué les performances des élèves.

La principale Maryline Albano a félicité chaque jeune, mesurant l’impact des dispositifs mis en place, comme des temps communs de devoirs et de révisions dans le cadre des cours en fin d’année scolaire, une préparation au brevet sous la forme d’épreuves communes, des accompagnements éducatifs facultatifs en plusieurs créneaux horaires par semaine… Sans compter des entretiens d’orientation individuels, la participation au Carrefour des métiers à Alpexpo ou l’organisation au collège d’un Forum des métiers à destination des niveaux quatrième et troisième, qui a réuni une quinzaine de professionnel-les et autant de métiers. “Plus qu’ailleurs en REP, précise la principale, nous repérons des fragilités en maths et français chez les élèves entrant en sixième”, qui bénéficient d’une aide pour combler leurs difficultés et leur donner des habitudes de travail personnel.
Il y a quelques jours, c’est le collège Jean-Vilar qui délivrait 43 brevets (6 très bien) sur 55 candidat-es, soit 79,6 % de réussite. Un pourcentage en “forte augmentation”, a déclaré la principale Monique Mary, en présence de Pierre Labriet, adjoint à la jeunesse, l’insertion, la formation et l'emploi, et Michèle Hostache, déléguée du préfet sur le contrat de ville Grenoble-Alpes Métropole.

JFL