Justine Roussel, en quête de sens

Thématique actu

Justine Roussel, en quête de sens

Publié le 25 octobre 2022
Modifié le 17 novembre 2022
Paragraphs
Image
Image
Le bois préféré de Justine : le chêne, pour son odeur !
Texte

Il lui aura fallu un burn out pour prendre la bonne décision : celle de quitter son emploi de responsable de projet d’étude dans l’industrie et le bâtiment, pour devenir menuisière. En 2019, après quinze ans de métier, Justine Roussel a pris sa décision, boostée par un ancien collaborateur. Un stage chez un menuisier la conforte dans ce changement de cap professionnel. Une formation doit lui permettre d’avancer dans son projet, malheureusement, le Covid stoppe toute possibilité. Mais pas son envie d’arriver à ses fins. Alors elle se forme, chez elle, sur Internet ou avec des livres. “La banque m’a suivie, mon côté bonne gestionnaire a rassuré. J’ai pu acquérir mon atelier via la Pousada [Pôle entrepreneurial et de coopération et incubateur d'entreprises, NDLR] et débuté mes premiers projets”, se réjouit la jeune menuisière. Le Covid agit même sur elle comme un catalyseur, il booste son envie de changement. “Très vite, des clients m’ont contactée, via le site Internet que j’avais créé, pour des chantiers faciles, qui m’ont permis de bien débuter mon activité.”

Cette amoureuse du bois est fière de ses projets, qui donnent du sens à son quotidien. Très vite, elle ressent l’envie et le besoin d’avoir quelqu’un avec elle. Elle embauche sa première apprentie, qui partira ensuite faire le Tour de France des Compagnons. “J’aime transmettre ma passion et mes connaissances, et travailler à une échelle plus humaine, au contact des particuliers chez qui je me rends.” Et pour ceux qui aimeraient se lancer, elle n’a qu’un conseil : “Quand on veut, on peut !”.

Image
Image
Justine a déjà embauché deux apprentis pour l'aider dans ses tâches.

Contact : Adjust, 6 rue Clément Ader. Tél : 06 01 75 86 29. Site web : adjustmeubles.fr