Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Justice de proximité : premières audiences de la déléguée du procureur en mairie

Thématique actu

Justice de proximité : premières audiences de la déléguée du procureur en mairie

Tag(s)
Tags
justice
sécurité
Publié le 16 avril 2021
Modifié le 20 avril 2021
Résumé actualité
La déléguée du procureur a tenu ses premières audiences à la mairie. Ce nouveau service public, qui a pour but d’accélérer le traitement des infractions légères, incarne la justice de proximité.
Paragraphs

Jeudi 15 avril à la mairie se sont tenues les premières audiences de la déléguée du procureur, Lydie Cheppe. Ces permanences mensuelles sont la matérialisation du nouveau dispositif national voulu par le ministère de la justice dans le but de désengorger les tribunaux.

Concrètement, “ quand on interpelle un-e mis-e en cause, un échange se fait au niveau du parquet et le magistrat décide si il passe en juridiction ou s’il est vu-e par un délégué-e du procureur. [Dans ce cas], on détermine la sanction, s’il y a un simple rappel à la loi ou une composition pénale, c’est-à-dire une amende, des travaux d’intérêt général... ”, détaille Lydie Cheppe. La personne est ensuite convoquée à une des permanences pour entendre sa sanction.

Le 21 décembre dernier, Échirolles avait été la première ville du département à signer avec le procureur la convention permettant d’installer ce service public en mairie. “ C’est important car cela complète la coopération avec la justice que la ville a entamé l’automne dernier avec l’installation d’un point d’accès au droit à la Maison des habitants des Ecureuils ”, ajoute le maire, Renzo Sulli.“ Cette justice de proximité, c’est un service public en plus ”, conclut-il.

Les permanences de la déléguée du procureur se tiennent un après-midi par mois à la mairie d’Échirolles.