Array ( )

Granges Sud : visites de futurs espaces publics

Thématique actu

Granges Sud : visites de futurs espaces publics

Tag(s)
Tags
Projets urbains
Artelia
Publié le 26 septembre 2018
Modifié le 27 septembre 2018
Résumé actualité
La réunion de concertation, riche et variée, organisée par la Métropole dans le cadre du projet de la société Artelia, se concentrait autour de visites sur le quartier.
Paragraphs

Les visites sur site ont permis aux habitant-es de voir en situation les aménagements publics prévus dans le cadre du projet de la société Artelia. Les quatre parcours aux sujets variés — cheminements piétons et partage de l'espace public ; place de la voiture et nouvelles voies créées ; place du Chêne, cadre de vie et convivialité ; parvis de la gare, nouveaux espaces de vie et ouverture sur les autres quartiers — ont offert aux habitant-es la possibilité de s’exprimer sur place. Ils ont pu se rendre compte davantage des aménagements imaginés, surtout soulever des interrogations ou de réelles inquiétudes suivant les cas. Et les cas sont nombreux !

Le carrefour du Chêne

Ce nœud routier va profondément changer. En le repensant en priorité en direction des circulations piétonnes, avec des espaces agréables et végétalisés, la perspective d’un carrefour plus apaisé séduit autant qu’il intrigue sur sa faisabilité, notamment en rapport à la circulation automobile qu’il draine déjà.

 

Mail actif rue de Lorraine

Les rues de Lorraine et de Provence seront repensées afin de créer une continuité piétonne et cyclable. La question de respect entre les différents modes de déplacement amène les habitant-es à s’interroger sur la possibilité de mieux marquer les différences entre cheminements piétons et cycles, sans oublier les enjeux d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Image
Image
Artelia
Descriptif Image
La visite sur les lieux a permis de mieux se rendre compte des aménagements des espaces publics envisagés autour du projet d’Artelia.
Image
Image
Artelia
Descriptif Image
Lors de la réunion de synthèse, le maire a rappelé qu’il s’agit “d’un projet déterminant. C’est le territoire d’avenir de la Métropole. C’est ici qu’il y a le plus de projets !”.
Texte

Créer des espaces de proximité

Favoriser la marche à pied entre les quartiers et améliorer l’accessibilité de la halte ferroviaire est un enjeu fort du projet. Le réaménagement de la passerelle des Ecoles est un levier. Des remarques ont porté sur la sécurisation de voies, autant en termes de visibilité des abords qu’en matière d’éclairage.

 

Requalifier l’avenue des FTPF

De nombreux aménagements sont prévus sur cette avenue : création de trottoirs ombragés, aménagement de stationnements le long de l’avenue, conforter la piste cyclable. Aussi, un cheminement piétons rejoindra directement la rue de Lorraine, sans obligatoirement passer par le carrefour du Chêne.

Faire évoluer le stationnement

De nouvelles places créées notamment sur l’avenue des FTPF, une recomposition du stationnement rue de Lorraine, et une réflexion sur le parking Jean-Vilar devraient apporter un confort supplémentaire. Aussi des parkings privatifs souterrains, en particulier pour le secteur tertiaire, compléteront le projet. Ces propositions ne manquent pourtant pas d’inquiéter certain-es habitant-es quant à la capacité réelle d’accueillir le nombre de voitures.

MB

Retrouvez toutes les informations autour du projet sur le site Internet participation.lametro.fr