Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Fabrique citoyenne : La Fabrique met la participation en musique

Thématique actu

Fabrique citoyenne : La Fabrique met la participation en musique

Tag(s)
Tags
Fabrique Citoyenne
Publié le 22 juin 2022
Modifié le 22 juin 2022
Résumé actualité
Un point d’étape sur la Fabrique citoyenne s’est tenu ce mardi en mairie. L’occasion d’échanger sur les actions déjà engagées, la démarche Échirolles territoire d’engagement, et surtout, la réactualisation de la Charte de la participation citoyenne.
Paragraphs
Image
Image
Un apéritif chantant était organisé en fin de réunion pour ajouter une touche festive, musicale et conviviale à l'évènement.
Descriptif Image
Un apéritif chantant était organisé en fin de réunion pour ajouter une touche festive, musicale et conviviale à l'évènement.
Texte

Ce mardi, à Échirolles comme un peu partout en France, c’était la Fête de la musique. C’était aussi l’occasion d’un point d’étape sur la Fabrique citoyenne lancée il y a six mois, le 23 novembre dernier, lors des Assises citoyennes. Une belle opportunité de marier les deux temps…
C’est pourquoi à la fin des échanges, élu-es, habitant-es et professionnel-les de la Ville se sont retrouvé-es pour un apéritif chantant autour d’un piano afin d’entonner quelques morceaux : Du Tourbillon de la vie de Jeanne Moreau, pour chanter le plaisir de se retrouver de nouveau, aux Petits papiers de Régine et Serge Gainsbourg, pour résumer le travail effectué un peu plus tôt sur la réactualisation de la Charte de la participation citoyenne à l’aide de gommettes et de post-it, en passant par Une belle histoire de Michel Fugain pour célébrer l’été et la poursuite de la démarche.
Un temps convivial apprécié et un joli résumé de la soirée dont le but était de continuer à mettre en musique la participation.

Continuer à aller plus loin

Une vingtaine d’actions déjà mises en œuvre sous l’intitulé de la Fabrique citoyenne – budget participatif aux Granges, projets d’agriculture urbaine à étage, Université populaire des parents, Café solidaire à Essarts-Surieux… – ont ainsi été présentées. Tout comme des actions nouvelles, à l’image du Forum permanent seniors ou du concours des Balcons fleuris.
L’objectif est de renouveler les manières de faire, se félicitait ainsi le maire Renzo Sulli. Nous sommes conscients qu’il faut aller plus loin, faire différemment. Nous voulons imaginer avec vous les meilleures façons de faire, dans la transparence”. Et de lancer : “Vous aussi, vous avez du travail à faire !
A l’image de celui sur la réactualisation de la Charte de la participation citoyenne, renouvelée trois fois depuis 2004, qui “sert de base d’engagement, de contrat commun sur la participation entre élu-es, habitant-es et professionnel-les”, résumait Nizar Baraket, de la Direction vie des quartiers, égalité et citoyenneté.

Image
Image
Les habitant-es ont pu (re)découvrir la charte de la participation citoyenne, créée en 2004, qu'ils ont discuté et amendé si nécessaire. Elle devrait être soumise au vote du conseil municipale de septembre.
Descriptif Image
Les habitant-es ont pu (re)découvrir la charte de la participation citoyenne, créée en 2004, qu'ils ont discuté et amendé si nécessaire. Elle devrait être soumise au vote du conseil municipale de septembre.
Image
Image
La première adjointe en charge de la démocratie locale et de la Fabrique citoyenne, Amandine Demore, a conclu les échanges en donnant rendez-vous aux participant-es en novembre prochain, pour les un an de la Fabrique !
Descriptif Image
La première adjointe en charge de la démocratie locale et de la Fabrique citoyenne, Amandine Demore, a conclu les échanges en donnant rendez-vous aux participant-es en novembre prochain, pour les un an de la Fabrique !
Texte

Une Charte et des actions coconstruites

Par groupe, les participant-es étaient invité-es à la (re)découvrir, à la commenter, l’amender et la modifier, si besoin, en vue de son adoption lors de la séance du conseil municipal de septembre prochain. Ce dont ils ne se sont pas privés, à l’image des nombreux post-it qui recouvraient les différentes parties du texte…
Il était important de de faire un premier bilan après six mois d’existence de la Fabrique, avec des propositions de nouveaux ateliers, comme celui sur la création d’un espace d’échange sur la question du deal, et la coconstruction de la Charte qui va nous lier, élu-es, habitant-es et professionnel-les, pour un certain nombre d’années, se satisfaisait la première adjointe de la démocratie locale et de la Fabrique citoyenne Amandine Demore. Mais le travail ne s’arrête pas là. Il a vocation à perdurer plusieurs années, à amener d’autres citoyens à participer pour régler les problèmes quotidiens et se projeter sur le long terme”, concluait l’élue.
En avant la musique !