Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Essarts-Surieux : Le Café solidaire a ouvert

Thématique actu

Essarts-Surieux : Le Café solidaire a ouvert

Publié le 27 juin 2022
Modifié le 27 juin 2022
Résumé actualité
Le Café solidaire Essarts-Surieux, installé dans les anciens locaux de la halte-garderie, a été inauguré ce vendredi. Il constitue un nouveau lieu d’échange et de partage très attendu sur le quartier.
Paragraphs
Image
Image
Le maire Renzo Sulli, entouré de Yacine Hamidi, adjoint à la dynamique citoyenne des Maisons des habitant-es, de kaoukeb Baya-Chatti, conseillère municipale déléguée au volet social du projet de renouvellement urbain, et d'une habitante impliquée dans le collectif, de gauche à droite, ont inauguré le café solidaire.
Descriptif Image
Le maire Renzo Sulli, entouré de Yacine Hamidi, adjoint à la dynamique citoyenne des Maisons des habitant-es, de kaoukeb Baya-Chatti, conseillère municipale déléguée au volet social du projet de renouvellement urbain, et d'une habitante impliquée dans le collectif, de gauche à droite, ont inauguré le café solidaire.
Texte

Convivialité, solidarité, innovation, voilà “les trois valeurs fondamentales” qui, selon Chantal Borsa, habitante du quartier et porte-parole du collectif à l’initiative de la création du Café solidaire, ont guidé ses 27 membres au moment de l’imaginer. Des valeurs “qui reflètent bien l’état d’esprit de notre quartier”, abondait Chantal.
Il faut dire que le transfert de la halte-garderie des Essarts sur la place Beaumarchais, dans les loacaux de l'ex-MDH Surieux, en septembre 2021, avait laissé “un nouvel espace vide” dans le quartier. Et comme la nature, mais aussi les habitants, ont horreur du vide, “de la précarité et de l’isolement”, ils se sont mobilisées pour le combler.
“Nous n’avions plus de lieu où nous retrouver pour se rencontrer, échanger et agir ensemble. Allions-nous laisser un lieu de vie égayé par les rires des enfants, muet ? interrogeait Chantal. Il n’en était pas question ! Avec le soutien de la MDH (…) nous avons décidé de reprendre la main sur cet espace”, explique-t-elle. L’aventure était lancée...

Un lieu de partage et d'échange

Le Café solidaire des Essarts prend donc place dans les anciens locaux de la halte-garderie. Dès son déménagement, les habitants ont mené une réflexion collective, en ateliers, dans la dynamique de la Fabrique citoyenne, sur les usages possibles de cet espace et les activités à mener. C’est ainsi que l’idée d’un Café solidaire géré par un collectif habitant a vu le jour.
L’idée est de proposer des activités ponctuelle et permanentes : Soirées karaoké, Repair café, ateliers de confection de confitures solidaires avec le Secours populaire, théâtre, patchwork et tricot, ciné-débat et café lecture. Des achats groupés, avec des producteurs locaux, sont proposés.
Un vestiaire libre-service permet de venir déposer ou récupérer des vêtements, et un jardin partagé bio occupe la cour. Des livres et des jeux sont à disposition. On peut y venir librement, pour lire le journal, boire un café ou tout simplement, discuter. Il s’agit d’un lieu d’échange et de partage ouvert à toutes et tous, habitant-es du quartier, ou non.

Image
Image
Le nouvel espace, en plus d'un jardin partagé bio composé de six jardinières, quatre pour les adultes, deux pour les enfants, propose une grande salle et une petite cuisine, pour accueillir diverses activités. Des travaux d'aménagement son prévus.
Descriptif Image
Le nouvel espace, en plus d'un jardin partagé bio composé de six jardinières, quatre pour les adultes, deux pour les enfants, propose une grande salle et une petite cuisine, pour accueillir diverses activités. Des travaux d'aménagement son prévus.
Image
Image
Le maire Renzo Sulli, au micro, et Chantal Borsa, membre du collectif habitant qui gère le Café solidaire, ont dit tout leur plaisir de voir ce nouveau lieu convivial inauguré et accessible à toutes et tous.
Descriptif Image
Le maire Renzo Sulli, au micro, et Chantal Borsa, membre du collectif habitant qui gère le Café solidaire, ont dit tout leur plaisir de voir ce nouveau lieu convivial inauguré et accessible à toutes et tous.
Texte

Porter les envies et idées des habitant-es

C’est un moment particulier, un moment émouvant, convenait le maire Renzo Sulli entouré de nombreux-ses élu-es, dont Yacine Hamidi, adjoint à la dynamique citoyenne des Maisons des habitant-es, après avoir coupé le ruban inaugural. Tout le monde appelait ce Café solidaire de ses vœux pour avoir un lieu où se retrouver. Et ce n’est qu’un début. Nous voulons redéfinir notre engagement auprès des habitants d’Essarts-Surieux, le développer et le dynamiser pour réduire les inégalités sociales. C’est la vocation des Maison des habitants d’ouvrir la porte à tous ceux qui ont une envie, une idée à mettre en œuvre”, concluait-il.
L’inauguration de ce nouveau Café solidaire sur le secteur Essarts-Surieux en est la plus belle illustration. Une première, qui devrait être suivie de nombreuses autres initiatives de ce genre sur les autres secteurs de la ville pour “créer du lien, faire reculer le sentiment d’isolement, se rencontrer et découvrir ses références en discutant”.

Infos pratiques

Le Café solidaire Essarts-Surieux est ouvert à toutes et tous, habitant-es du quartier ou non, les lundi, de 8h30 à 12h (café), et vendredi (café et jardin partagé), de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h (café et activités diverses).
Les propositions sont susceptibles d'évoluer en fonction des demandes habitantes, n'hésitez pas à venir au Café solidaire, à faire part de vos souhaits et de vos envies, ou de vous impliquer dans la gestion du lieu à travers le collectif habitant. Ils vous attendent !

A noter que deux concours seront organisés prochainement pour trouver un nom au Café et créer une fresque sur le mur de la MDH voisine. L'annonce des résultats sera faite lors de la Journée portes ouvertes de la MDH, en septembre.Restez à l'écoute...