Array ( )

Des jeunes créent un hymne pour le mondial féminin

Thématique actu

Des jeunes créent un hymne pour le mondial féminin

Publié le 23 avril 2019
Modifié le 16 mai 2019
Résumé actualité
Du 15 au 18 avril, de jeunes footballeurs et footballeuses de l’AS Surieux et de Vie et partage ont poursuivi leur travail de création d’un hymne en vue de la coupe du monde féminine de football cet été.
Paragraphs
Image
Image
De jeunes Echirollois-es imaginent un hymne pour le mondial féminin
Descriptif Image
La semaine de répétitions à Pollen, où chanteur-ses et danseur-ses ont changé de rôle pour la première fois, a été intense et riche.
Texte

Une création qui s’inscrit dans le cadre du projet mené par Dcap et l’AS Surieux depuis maintenant douze – belles – années. Un projet auquel les jeunes de l'association Vie et partage étaient associés pour la première fois. L’objectif est de faire découvrir des pratiques artistiques aux jeunes sportif-ves, de les faire sortir du rectangle vert pour investir le terrain culturel. “Quand les jeunes viennent à l’AS Surieux, c’est pour faire du sport. Au départ, pour moi, croiser sport et culture, c’était un non-sens”, résume Ali Maatar, dirigeant de l’AS Surieux. Mais ça, c'était avant...

“Le projet de l’AS Surieux, c’est d’ouvrir la pratique. Grâce à ce projet, on a des jeunes qui peuvent être en difficulté sur le terrain, mais qui peuvent être mis en valeur sur scène. Ça fait changer les regards.”
Cette année, le but est de créer un hymne pour la coupe du monde de football féminin en France, du 7 juin au 7 juillet. Grenoble accueillera cinq rencontres. Les participant-es entonneront l’hymne dans le village sportif autour du Stade des Alpes.

La Rampe avant le Stade des Alpes...

Pour ce faire, la trentaine de jeunes impliqués dans le projet se sont rencontrés une première fois, en décembre, lors d’une après-midi jeux, pour faire connaissance. Des ateliers d’écriture, avec la complicité de la chanteuse Céline Dumas, ont eu lieu en février pour mettre en mots et en phrases les paroles des jeunes. Deux stages, dont le dernier, durant la première semaine des vacances de Pâques, à Pollen, ont permis de prolonger le travail d’écriture et de chant, mais aussi chorégraphique, avec Emmanuel Boudière, autour d’un “haka” opportunément emprunté au monde de l’ovalie.

Image
Image
De jeunes Echirollois-es imaginent un hymne pour le mondial féminin
Descriptif Image
La mise en place au cinéthéâtre de La Ponatière a permis de se tester, sur scène, avant de monter sur celle de La Rampe, puis de découvrir les abords du Stade des Alpes...

La semaine s’est terminée par une répétition grandeur nature, en survêtements aux couleurs de leurs clubs respectifs, au cinéthéâtre de La Ponatière, pour se tester en vue de la soirée “Comédie en ville”, à La Rampe, vendredi 3 mai, dans le cadre de la résidence artistique de l’auteur Insa Sané. Ils et elles entonneront pour la première fois leur hymne en public... Un bon échauffement avant la coupe du monde !