Array ( )

Des familles engagées pour le climat

Thématique actu

Des familles engagées pour le climat

Publié le 10 décembre 2016
Modifié le 3 avril 2017
Résumé actualité
Le 7ème Défi familles à énergie positive a été lancé à Echirolles. Objectif : réduire de 8% sa facture en augmentant son pouvoir d'achat.
Paragraphs

Quelques équipes en lice se sont réunies dans la salle des mariages de l'hôtel de ville pour convoler à un juste défi : à ce jour, 108 familles sur l'ensemble de la Métropole grenobloise concourent pour réaliser au moins 8 % d'économies d'énergie sur leurs consommations à la maison -- chauffage, eau chaude, électricité, environ 130 € sur l'année -- et leurs déplacements, au cours de l'hiver 2016-2017, du 1er décembre au 30 avril. Un pari piloté et animé par l'Agence locale de l'énergie et du climat (Alec) de l'agglomération grenobloise.

"Peu importe d'où l'on part", l'essentiel consiste à changer ses habitudes, à agir et progresser ensemble. En impulsant au quotidien des gestes simples : éteindre la lumière en quittant une pièce, privilégier la douche au bain, baisser la température du chauffage en cas d'absence, utiliser les transports en commun, covoiturer, etc.

"Laisser un monde meilleur"

Invité à réagir à cet engouement vertueux, Daniel Bessiron a rappelé que "depuis quinze ans, la Ville d'Echirolles s'engage dans différents dispositifs : Agenda 21, label Cit'ergie, Convention des maires, Plan air énergie climat métropolitain"... Aussi, le Défi familles à énergie positive, poursuit l'adjoint à l'environnement, au développement durable et aux déplacements, "est complémentaire des actions et politiques des collectivités sur les enjeux énergétiques et climatiques. Vos démarches individuelles et collectives sont décisives pour que notre territoire métropolitain atteigne les objectifs ambitieux qu'il s'est fixés. C'est une chance de réduire nos factures d'énergie en augmentant notre pouvoir d'achat, de participer à laisser aux générations futures un monde meilleur".

De gauche à droite, Pierre Verri, Jérôme Dutroncy, Daniel Bessiron et Francie Mégevand, maire d'Eybens membre du bureau du SMTC.

Jérôme Dutroncy, vice-président de la Métro en charge de l'environnement, de l'air, du climat et de la biodiversité, a souligné le rôle déterminant des familles, "véritables ambassadeurs", et de l'Alec, "un partenaire privilégié proche des habitants", ainsi que les enjeux environnementaux, économiques et sociaux du défi, "de transformer nos modes de vie et nos territoires dans la lutte contre le changement climatique". Solidarité et vivre ensemble apparaissent comme "des fils rouges de nos sociétés".
Pierre Verri, président de l'Alec et conseiller métropolitain, s'est également réjoui de la synergie des acteurs locaux et de la dimension familiale du challenge, "pour optimiser les usages de l'énergie en fonction des besoins et des nouvelles réglementations". Et d'insister sur la notion d'accompagnement, une pédagogie indispensable à la compréhension des objectifs, la cohérence et l'efficacité attendue des pratiques.

JFL

Découvrez le site de l'Agence locale de l'énergie et du climat