Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Danse et musique à Ouest

Thématique actu

Danse et musique à Ouest

Tag(s)
Tags
Projet éducatif de territoire
Publié le 29 mai 2017
Modifié le 7 juin 2017
Résumé actualité
Un projet d’éducation artistique et culturel a concerné 350 élèves du secteur Ouest d’Echirolles, 18 classes du cycle 3 des écoles élémentaires Jean-Jaurès, Marcel-David, Paul-Vaillant-Couturier et Auguste-Delaune, et de 6e du collège Pablo-Picasso.
Paragraphs

Ateliers de pratiques artistiques autour de la danse, du chant et de la musique ; création d’une chanson chorégraphiée “La méditéfférence” avec la compagnie de danse Arcosm, en résidence à Echirolles, et Céline Dumas du collectif musical La Jongle des Javas, qui a recueilli les mots des enfants pour composer la chanson ; temps de valorisation dans les écoles et au collège ; travail d’interprétation instrumentale de la chanson et présentation d’instruments par les classes à horaires aménagés musicales des écoles Auguste-Delaune et Marcel-David au cycle 2 des écoles Jean-Jaurès et Paul-Vaillant-Couturier, sous la conduite du conservatoire intercommunal de musique Jean-Wiéner… Sans compter que les élèves ont prolongé leur rencontre du groupe La Jongle en assistant à l’une de ses répétitions.

Image
Image
Temps de valorisation du projet danse et musique au collège Picasso
Descriptif Image
Les élèves de 6e interprètent la chanson chorégraphiée “La Méditéfférence” à l'ensemble du collège Picasso et à des parents d'élèves.

Poursuivre la dynamique

“Rassembleur, le projet a suscité une diversité d’échanges entre les élèves à travers les pratiques vocale, corporelle et instrumentale, ainsi que les intervenants et partenaires institutionnels. Nous voulons poursuivre la dynamique en privilégiant une identité musicale sur ce secteur de la ville”, explique Claire Sargos, de la direction municipale des affaires culturelles. Cofinancé par la DRAC dans le cadre des projets fédérateurs, soutenu par Béatrice Bossenec, inspectrice de l’Education nationale, Maryline Albano, principale du collège Picasso, et Yves Rauch, inspecteur référent de l'établissement, le projet s’inscrit dans la refondation de l’école et la réforme des rythmes scolaires, au travers des apprentissages et de la notion de parcours de l’enfant. Il permet de “travailler des liens entre CM2 et 6e, notamment la continuité des classes à horaires aménagés musicales”.

JFL