Array ( )

Création du GLTD pour le quartier des Petits Prés

Thématique actu

Création du GLTD pour le quartier des Petits Prés

Publié le 4 novembre 2020
Modifié le 6 novembre 2020
Résumé actualité
Le Groupement Local de Traitement de la Délinquance (GLTD) est créé dans le quartier des Petits Prés. Ce nouvel outil devrait permettre aux autorités de mieux se coordonner, et lutter contre les trafiquants.
Paragraphs

La première réunion du Groupement Local de Traitement de la Délinquance (GLTD) de la Ville d'Échirolles s'est déroulée mardi 13 octobre en mairie d'Échirolles en présence de M. Renzo SULLI, maire d'Échirolles, M. Éric VAILLANT, procureur de la République et des différents acteurs de la sécurité et de la justice : police nationale, préfecture, élus, police municipale, service prévention de la Ville et les bailleurs sociaux. Au mois de juillet 2020, face à des événements récurrents sur le secteur des Petits Prés liés au trafic de drogue, la Ville d'Échirolles et les bailleurs sociaux avaient sollicité Monsieur le procureur de la République pour la création de cette instance, l'objectif étant de renforcer la coopération entre les acteurs dans la lutte contre les trafiquants. En complément des actions de prévention de la délinquance menées dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance (CLSPD), le GLTD a une vocation très opérationnelle de traitement des situations problématiques étudiées. Il se réunira tous les mois pour assurer une rapidité de réaction sur chaque dossier. Il pourra s'appuyer sur :

• un suivi prioritaire des dossiers judiciaires en lien avec le quartier,

• une présence renforcée de la police nationale sur le secteur pour assurer un fonctionnement quotidien normal du secteur.

La collaboration de l'ensemble des acteurs de la Ville et du CCAS permet de mieux prendre en compte la dimension sociale des infractions en s'occupant aussi de la lutte contre le décrochage scolaire, de l'animation au profit des jeunes et de l'intégration des actions dans le contrat urbain de cohésion sociale. Dans ce cadre, le caractère très circonscrit du quartier des Petits Prés (150 logements seulement) permet d'envisager des actions rapides et efficaces. Monsieur Éric VAILLANT, procureur de la République explique que “depuis mai 2019, un plan de lutte contre le trafic de stupéfiants est en vigueur sur le ressort ; il s’articule sur quatre axes l’identification précises des lieux de "deal”, l’identification des principaux dealers, le suivi judiciaire renforcé des-dits dealers et la coordination des acteurs du territoire pour une circulation fluide des informations, génératrice d’efficacité. La détermination de chacun et des échanges augmentés en nombre et en qualité doivent nous aider à faire reculer le trafic de drogue dans nos quartiers, pour que les honnêtes gens n’aient pas à baisser les yeux quand ils rentrent chez eux”.

Monsieur Christian GOYHENEIX directeur adjoint de la DDSP38 rappelle que “beaucoup d'opérations et d'arrestations ont eu lieu ces trois derniers mois, des trafics ont été démantelés mais il faut encore renforcer nos actions”.

Une vision partagée par M. Renzo SULLI, maire d’Échirolles, "satisfait que la justice prenne aujourd’hui toute sa place dans la lutte contre la délinquance dans notre ville pour rendre plus efficaces et durables les sanctions prises, et éviter le sentiment d’impunité face aux actes de délinquance souvent exprimé par nos habitants”.