Array ( )

Comboire: Une expansion en continu

Thématique actu

Comboire: Une expansion en continu

Tag(s)
Tags
Espace comboire
Publié le 27 octobre 2015
Modifié le 29 mars 2017
Résumé actualité
Lancé en 2004, le projet de locaux d'activités et de bureaux Comboire Nord-Sud a été officiellement inauguré fin octobre.
Paragraphs
Image
Image
Comboire: Une expansion en continu
Texte

“Nous sommes les héritiers des maires qui ont créé la ZAC Comboire il y a trente ans, rappelait Renzo Sulli, maire d'Echirolles. Un espace né de la volonté de trois communes — Echirolles, Pont de Claix, Seyssins — de faire du dépotoir de l'agglomération d'hier, l'un de ses espaces économiques les plus dynamiques aujourd'hui. Cela n'a pas toujours été de soi, il a fallu convaincre, mais nous avons toujours soutenu les projets d'entreprises comme l'ont fait nos prédécesseurs.” Cette démarche courageuse a encore prévalu pour le projet Comboire Nord-Sud.

Image
Image
Comboire: Une expansion en continu
Texte

Des locaux adaptés et modulables

Initié en 2004 au sud de la ZAC de Comboire, au 27, de la rue du même nom, face à la Direction interdépartementale des routes (DIR), Comboire Nord-Sud est un programme d'immobilier d'entreprise. Porté par Grenoble Habitat, Cofrafimmo construction et FCS Promotion, il a été réalisé en deux tranches. La première comprenait 10 600 m² de bureaux, de locaux et de locaux de service sur 22 700 m² de terrain. La seconde, lancée en 2013, offre 4 200 m² de locaux sur 8 000 m². Soit au total 14 000 m² de locaux adaptés aux besoins des entreprises, entièrement modulables, sur 31 151 m² de terrain. Trente-quatre entreprises y ont déjà élu domicile. Le signe selon Maryvonne Boileau, présidente de Grenoble Habitat, que “même dans un contexte difficile, il est possible d'apporter des réponses pour que les entreprises puissent s'implanter”.

Image
Image
Comboire: Une expansion en continu
Texte

Priorité à l'emploi

“Ce projet est symbolique de la volonté de la Métro de développer l'activité économique de façon polycentrique“, complétait Christophe Ferrari, son président, maire de Pont de Claix, qui ne cachait pas “son plaisir de voir aboutir ce projet de longue date, important pour la mixité et la dynamique économique de la zone. Il va permettre de conserver ou d'accueillir des entreprises et des start-up innovantes dans l'agglomération, dans des locaux adaptés aux besoins des acteurs économiques”. Et de conclure : “Le développement économique du territoire au service de l'emploi est une priorité.” Ce projet en est une preuve.

+ d'infos

Comme le précisait Renzo Sulli, “le point de vue environnemental a été intégré dès le début du projet”. Les espaces verts représentent 18 % de sa surface foncière. Du gazon, des arbustes et des arbres — 3,6 pour 6 véhicules, là où le Plan local d'urbanisme (PLU) n'en prévoit qu'un — viennent habiller les abords des bâtiments et de la voirie.