Array ( [valeur] => 2 [couleur_html] => #50ccaa )

Biodiversité : La Ville lance son Atlas communal

Thématique actu

Biodiversité : La Ville lance son Atlas communal

Tag(s)
Tags
Développement durable
Animal
Publié le 29 juin 2021
Modifié le 9 juillet 2021
Résumé actualité
La Ville, en lien avec la LPO et l’association Gentiana, lance la construction de son premier Atlas de la biodiversité communal. Objectif, mieux connaître la faune et la flore de son territoire pour mieux les intégrer dans ses politiques d’aménagement.
Paragraphs
Image
Image
Photo d'un groupe de personne en randonnée en forêt
Descriptif Image
Des sorties accompagnées seront organisées tout au long de l'année par la LPO et l'association Gentiana pour permettre aux habitant-es de participer au recensement de la faune et de la flore locale.
Texte

Un Atlas de la biodiversité communale (ABC) est un document visant à rassembler et compléter les connaissances sur la biodiversité – faune, flore, milieux naturels – d’un territoire. L’objectif est de réaliser un diagnostic des enjeux de protection, de gestion et de valorisation de la biodiversité pour permettre une meilleure intégration des ces enjeux dans les politiques communales d’aménagement. Démarré en mai à Échirolles, il devrait s’achever en juillet 2022 avec la restitution d’un diagnostic et de propositions d’un plan d’actions. Et vous êtes invité-es à participer à la démarche en faisant part de vos observations pour enrichir ce travail.

Faîtes part de vos observations

Côté faune, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) privilégiera l’étude de deux familles, les papillons et les chauve-souris. Celle des papillons permettra de déterminer la viabilité de la “trame verte” – arbres, arbustes, haies… –, tandis que celle des chauve-souris montrera la “trame noire”, c’est à dire les corridors caractérisés empruntés par les espèces nocturnes.
Pour y participer, vous pouvez faire part de vos observations sur faune-isere.org. Vous pouvez également contacter la LPO, benjamin.tosi@lpo.fr, en cas de problème d’identification. Des sorties accompagnées seront également organisées durant l’année.

Image
Image
Photo d'une boite noire installée sur un arbre. Celle-ci va attirer les chauve-souris afin de les répertorier.
Descriptif Image
L'étude des populations de chauve-souris permettra de reconstituer “la trame noire”, les corridors empruntés par les espèces nocturnes.

Restitution en juillet 2022

Côté flore, l’association Gentiana organisera un inventaire des espaces naturels. Vous pourrez participer à deux programmes existants : Les “Missions flore”, qui consistent en la recherche ciblée d’espèces remarquables, et “Sauvages de ma rue”, qui vise à améliorer les connaissances floristiques de la Métropole. Il est également possible de saisir vos observations en lignes sur gentiana.org/site:flore
Au final, les deux associations fourniront un diagnostic des enjeux et un plan d’actions adapté. Les habitant-es participant-es seront invité-es à atelier public pour en prendre connaissance et s’impliquer sur le long terme en faveur de la préservation des espèces sauvages et des milieux naturels.