Une gestion étendue des déchets alimentaires

Thématique actu

Une gestion étendue des déchets alimentaires

Tag(s)
Tags
développement durable
Publié le 25 octobre 2017
Modifié le 26 octobre 2017
Résumé actualité
La Métropole va lancer une opération pilote de collecte des déchets alimentaires et d’harmonisation des fréquences de collecte en général à la Commanderie. Une réunion publique en a précisé les modalités, qui démarreront le lundi 27 novembre. Une évaluation suivra en concertation avec les habitant-es.
Paragraphs

La loi de transition énergétique oblige à mettre en œuvre le tri des déchets alimentaires — restes de repas et épluchures. La Métropole a fixé cet objectif à l’horizon 2021. Deux opérations pilotes vont démarrer dans des quartiers de l’agglomération grenobloise, l’une à la Capuche à Grenoble, l’autre à la Commanderie à Echirolles. Une collecte hebdomadaire — porte-à-porte — des déchets alimentaires aura lieu pour l’habitat pavillonnaire et l’habitat collectif (hors résidence Le Château). En ce qui concerne la résidence Le Château, des composteurs collectifs de proximité seront installés en collaboration avec les résident-es. Des bio-seaux ajourés avec sacs pour la collecte séparée et des bio-seaux hermétiques pour les composteurs partagés seront distribués auprès de chaque foyer.

Les “ambassadeurs du tri” informeront les foyers

En présence de Georges Oudjaoudi, vice-président métropolitain en charge de la collecte et de la valorisation des déchets, Daniel Bessiron, adjoint au développement durable, et Valérie Szczupal, conseillère municipale déléguée au tri et à la réduction des déchets, la réunion a permis d’expliquer les approches différentes pour les deux profils d’habitat. En amont de la période de lancement à partir du 27 novembre, des “ambassadeurs du tri” de la Métropole informeront les foyers, les syndics et commerces concernés, associés au déploiement des actions. La faisabilité du tri à la source des déchets alimentaires sera ensuite évaluée, en concertation avec les habitant-es, afin de l’étendre progressivement aux autres communes.
Enfin, au cours de la même période, une nouvelle fréquence de collecte pour tous les déchets préfigurera l'élaboration d’un futur service de gestion des déchets à l’échelle du territoire de la Métropole.

JFL