Sport et santé, un message solidaire

Thématique actu

Sport et santé, un message solidaire

Tag(s)
Tags
Santé
Publié le 16 novembre 2018
Modifié le 21 novembre 2018
Résumé actualité
Sport 10, le collectif organisateur de l’Echirolloise, et Mutuelles de France Réseau Santé ont remis des chèques en soutien à la Ligue nationale contre le cancer et à l’association Agaro.
Paragraphs

“Nous avons pour ambition de faire de l’Echirolloise la manifestation solidaire incontournable du département.” Rabah Boulebsol n’a pas fait dans le détail. Franc et direct, le président de Sport 10, l’association organisatrice de l’événement, a délivré son message en remettant un chèque de 2 200 euros à la fois au comité isérois de la Ligue nationale contre le cancer et à l’association Agaro (Association grenobloise d'aide à la recherche en oncologie). Le fruit d’un week-end ensoleillé, en juin dernier, qui a vu 1 284 participantes et participants parcourir le 10 km — la course ne sera pas renouvelée l’an prochain — et s’unir pour l’Echirolloise, une épreuve en faveur de la recherche et de la lutte contre le cancer du sein.

Image
Image
De nombreuses personnalités ont assisté à la cérémonie chaleureuse
Descriptif Image
De nombreuses personnalités ont assisté à la cérémonie chaleureuse dans les locaux des Opticiens mutualistes à Echirolles.

Remettant à son tour un chèque de 1 000 euros à chacune des deux associations, Nicolas Souveton, président de Mutuelles de France Réseau Santé, partenaire indéfectible de Sport 10, a salué ce moment symbolique et porteur de sens : “Le mot solidarité, sans lequel nous ne pouvons pas faire société, nous rassemble.”

Cause commune

Nul doute que la 8e édition de l’Echirolloise (762 inscrites et inscrits en 2018), déjà programmée pour le 19 mai 2019 et appelée à quelques transformations, portera l’ambition “de faire mieux encore, d’atteindre les 1 000 inscriptions”. Les partenaires et l’ensemble des bénévoles de l’épreuve — “sportive et conviviale” —, qui a reçu l’appui cette année de l’association des habitants des Granges, auront à cœur de multiplier leurs efforts “au profit des malades et de leur famille, des chercheurs et chercheuses, des praticiens et praticiennes”. Ce que n’ont pas manqué de valoriser la professeure Claudine Agnius Delord, présidente du comité de l’Isère de la Ligue nationale contre le cancer, le docteur Gabriel Girona, président de la commission médicale départementale, les doctoresses Dominique Pasquier et Agnès Bourdariat, membres du bureau de l’association Agaro.
Présent à la cérémonie chaleureuse dans les locaux des Opticiens mutualistes au centre Viallex, le maire Renzo Sulli, accompagné de l’adjoint et conseiller départemental Daniel Bessiron, a confirmé “l’attachement et le soutien de la Ville d’Echirolles à l’Echirolloise”. Et de citer l’écrivain Giuseppe Tomasi Di Lampedusa : “Il faut que tout change pour que rien ne change.” Le message littéraire d’une “cause commune”.

JFL