Le langage à l’école en débat

Thématique actu

Le langage à l’école en débat

Publié le 16 mai 2017
Modifié le 18 mai 2017
Résumé actualité
Elisabeth Bautier, professeure en sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, était invitée par le service éducation dans le cadre d’une conférence-débat sur le thème “Le langage : un outil pour apprendre”.
Paragraphs

La conférence, proposée par le programme de réussite éducative de la Ville d’Echirolles en lien avec l'association La Bouture, a intéressé une cinquantaine de personnes, enseignant-es, directeur-trices d’établissement… qui ont écouté Elisabeth Bautier, professeure et chercheuse en sciences de l'éducation. Une intervention qui a posé les questions de la problématique du langage à l’école, de son apprentissage, et de sa propension à générer des inégalités. Et si Elisabeth Bautier explique que “tout le monde a les mêmes moyens intellectuels”, elle concède qu“ils ne sont pas forcément mis en œuvre de la même façon selon les milieux sociaux. Les meilleur-es élèves ont un niveau de plus en plus élevé, et les plus fragiles ont un niveau de plus en plus faible. Le nombre d’élèves fragiles augmente dans les quartiers populaires alors même que tout le monde se donne du mal. Il s’agit d’essayer de comprendre pourquoi cela ne marche pas !”.

La preuve par l’exemple

Développant son propos, Elisabeth Bautier s’appuie sur des documents de classes, sur des manuels scolaires pour cibler les points qui, selon elle, génèrent les inégalités dans la façon même dont les consignes sont présentées. “La manière de faire la classe ne tient pas compte des publics, mais tient compte du public familier avec l’école.” Un point de vue sur une école qui, en général, n’arrive pas à s’adapter pleinement. “Il faut arrêter de penser le langage par la syntaxe. Dans les années 40, tout le monde ne parlait pas français, l’école avait cette tâche. Aujourd’hui, tout le monde parle français. Ce qui différencie les gens est l’utilisation du langage. A l’école, le langage sert à élaborer et à penser. Certains élèves sont dans un langage pour s’exprimer, alors que d’autres sont dans un dialogue pour apprendre.” Lors de sa conclusion, elle précise : “A l’école, il s’agit de parler sur les choses et ne pas parler des choses. L’école est contradictoire. Elle demande de communiquer alors qu’elle est là pour autre chose.”
La conférence a suscité des réactions avec des partages d’expériences, des spécificités ou des façons de faire déjà en place dans les classes.

MB

Image
Image
Elisabeth Bautier
Descriptif Image
Elisabeth Bautier, professeure et chercheuse en sciences de l'éducation.